AccueilAdresse

Chez Mimosa, Jean-François Piège nous enchante avec sa boulette au feu de bois

Publié le

par Pharrell Arot

(© Konbini food)

Accompagnées des meilleures frites qu’on ait goûtées récemment.

Jean-François Piège, un four au feu de bois et une carte aux notes méditerranéennes… Vous n’avez pas pu passer à travers l’ouverture de Mimosa, le dernier né du chef, niché dans la cour de l’Hôtel de la Marine, place de la Concorde à Paris. Forcément, le lieu est à la hauteur des murs, travaillé et chic, avec un côté brasserie (de luxe) assumé. S’il est possible d’y manger des frites (les meilleures depuis un moment), rien n’est trivial chez Mimosa, car tout y est très sérieusement cuisiné. 

(© Konbini food)

Le sens du détail saute aux yeux, dès les fameux œufs mimosa, de la découpe horizontale aux assaisonnements délicats, surtout la version dans l’air du temps avec les jolis morceaux de poutargue râpée. La vaisselle, magnifique elle aussi, donne du relief à chaque plat, avec en tête d’affiche l’assiette-poisson, que vous avez forcément vu passer sur votre fil Instagram, génial écrin pour le parfaitement relevé gravlax de daurade de Méditerranée.

(© Konbini food)

La boulette

Les entrées et mignardises font la part belle à la précision, mais c’est sur un plat plus réconfortant et moins attendu que le temps s’arrête dès la première bouchée : la boulette de bœuf et de veau à la tomate cuite au four à bois, cœur de burrata et basilic. Texture, parfum, tout se marie avec la rondeur d’un gras régressif et jouissif, auquel s’ajoute la commande de pommes allumettes très fines (à la découpe maison) à noyer dans la sauce pour l’absorber jusqu’à la dernière goutte. Seul à table ce jour-là, c’est une petite révélation que j’aurais aimé partager, tellement mon cerveau, tel un alignement de planète mental, s’est mis à clignoter dès la première bouchée. 

(© Konbini food)

(© Konbini food)

Pour rester dans cette euphorie enfantine, on termine le déjeuner avec le cône vanille-pistache, ultra-efficace, qu’on aurait presque aimé déguster sous le soleil d’automne sur le chemin du retour à travers le jardin des Tuileries.

(© Konbini food)

Mimosa est l’endroit parfait (en acceptant l’idée d’y laisser un petit billet) pour un joli déjeuner, avec en trame de fond un pied dans la cuisine de Jean-François Piège, ici très lisible et grand public tout en restant délicieuse. À réserver un jour où le Sud vous manque, autant pour son soleil que pour le chic de sa riviera.

Mimosa
2 rue Royale, Paris (2e)

À voir aussi sur food :