AccueilAdresse

Les 8 choses à ne (vraiment) pas manquer au festival culinaire Omnivore

Publié le

par Robin Panfili

Ça va barder.

Après une première édition réussie au Parc floral de Paris, le festival culinaire Omnivore est de retour avec un opus encore plus abouti. S’il s’ouvre encore plus largement au grand public, il poursuit toutefois sa quête d’excellence dans la programmation de chefs et de cheffes venues du monde entier – avec un accent sur le Pérou cette année. Pour ne rien manquer des immanquables de cette édition, voici notre sélection des conférences, masterclasses et dîners qui vaudront le détour. 

Mory Sacko

© Chris Saunders

Le jeune chef – passé par "Top Chef", et tout juste étoilé – qui a le vent en poupe, aura le privilège d’ouvrir le festival. C’est tout un symbole, mais c’est surtout amplement mérité. 

Le 11 septembre (10 h 30) sur la Grande scène 

Pascal Barbot 

Le chef Pascal Barbot vient cette année pour discuter. De l’avenir de l’Astrance, dont la réouverture et le déménagement ont pris plus de temps que prévu, des galères, du monde d’après et du futur de la profession. Un moment à ne pas manquer.

Le 11 septembre (12 h 30) sur la scène Talks

Virgilio Martinez

© Central

Le nouveau roi de la cuisine péruvienne est à Paris, et c’est un événement. Le chef du restaurant-labo Central est un prodige et viendra donner un aperçu de sa cuisine hybride entre des techniques modernes et des ressources et aliments indigènes. À ne manquer sous aucun prétexte. 

Le 11 septembre (17 h 10) sur la Grande scène

Adeline Grattard

Est-ce que le stand de baozis, raviolis Chengdu, wontons et siu mai d’Adeline Grattard va être pris d’assaut ? Absolument. Est-ce qu’on va y aller, quitte à attendre une demi-heure ? Absolument. 

Le 12 septembre (12 heures – 15 heures) au Food Court

Pía León

© Central

Son visage ne vous dit peut-être rien, pour le moment, mais cela va vite changer. Sous les radars pendant de longues années, Pia Léon est aujourd’hui sur le devant de la scène. "Enfin", pourrait-on dire. Pour la première fois à Omnivore, elle viendra cuisiner sur la Grande scène, quelques semaines après avoir été nommée "meilleure cheffe du monde"

Le 12 septembre (16 h 30) sur la Grande scène

Rasmus Munk 

Le jeune chef du restaurant doublement étoilé L’Alchemist est de passage à Paris, et quelque chose nous dit que sa masterclass, et ses expériences, vaudra le détour. 

Le 12 septembre (17 h 10) sur la Grande scène

Manon Fleury 

© Pauline Gouablin

On vous en parle depuis un moment, et ce n’est pas près de s’arrêter. La jeune cheffe Manon Fleury grimpera sur la scène principale du festival pour nous faire découvrir son univers qu’elle trimballe, depuis son passage à L’Astrance, des cuisines du Mermoz (Paris) à Elsa (Monaco)… en attendant sa propre table qui ne saurait tarder à pointer le bout de son nez.

Le 13 septembre (15 h 50) sur la Grande scène

Mauro Colagreco

© Mirazur

On ne le présente plus : le chef italo-argentin du restaurant triplement étoilé Mirazur, élu meilleur restaurant du monde par le classement 50 Best, débarque à Paris avec sa bonhomie et sa science du détail. Déjà un régal.

Le 13 septembre (17 h 10) sur la Grande scène

Le "meilleur dîner du monde" ? 

Un "six mains" tellement fou qu’on n’y croit toujours pas. Aux manettes : Mauro Colagreco, chef du "meilleur restaurant du monde", Pía León, élue "meilleure cheffe du monde", et le rare et incroyable Virgilio Martinez. 

Le 13 septembre au restaurant Grandcœur (plus d’infos ici)

Mais aussi…

Le 11 septembre : Thierry Marx, Daniel Morgan, Florent Ladeyn, Nina Métayer, Michael Bartocetti, Guillaume Sanchez, Assaf Granit, Vigilio Martinez…

Le 12 septembre : Christophe Michalak, Matthias Marc, Michel Bras, Georgiana Viou, Nadia Sammut, Adeline Grattard, Gilles Vérot, Alexandre Mazzia, Pia Leon, Adrien Ferrand et Galien Emery, Rasmus Munk, Gianmarco Gorni x Maud Saddok x Thomas Chisholm… 

Le 13 septembre : Manon Fleury, Jade et Jacques Genin, Florent Pietravalle, Claire Vallée, Guillaume Momboisse et Balthazar Gonzalez, Alexandre Gauthier… 

Toute la programmation du festival est disponible ici. Et pour réserver ses billets, c’est par ici.

À voir aussi sur food :