AccueilAdresse

On a testé Giorgio, le nouvel écrin festif de la team Dalmata

Publié le

par Pharrell Arot

(© TheTravelBuds)

Vous avez déjà vu un four à pizza danser, vous ?

Du glam, des auvents, du brillant et du velours, Giorgio est à Paris, mais il aurait pu être à Milan la veille et à Los Angeles la semaine dernière, suivant une dulcinée éphémère rencontrée dans un évènement d’une Fashion Week d’un nouveau monde. Posé sur un coin de trottoir de la rue de Charonne, fleuri de roses et de rose, voici le nouveau-né des très sérieux disciples de la pizza napolitaine ayant fait leurs classes – remarquées et adoubées – dans leur premier bébé Dalmata.

(© TheTravelBuds)

Disco & vitello

Bel écrin donc, avec fours à pizza façon boules disco, long bar marbré, néons scandants la fête et vaisselle dépareillée, ambiance qui vise juste dans ce songe d’un été parisien que tout le monde espère comme un renouveau. À la carte, forcément la pizza napolitaine, belle et nerdy, mais pas que, avec entrées et pâtes pour étoffer l’offre du plus petit Dalmata, avec ici l’ambition de sans doute rester plus longtemps à table pour profiter d’un date ou d’une tablée entre amis, du cocktail aux desserts – on vous conseille d’ailleurs le chou à la pistache.

(© Konbini food)

Vitello tonnato, burrata frite, petits cubes de polenta au ragoût, on démarre joli et convivial, avant d’attaquer les plats. Anelli à la crème de truffe plus que copieux, et forcément une pizza pour notre table. Avant le dessert, on sait déjà qu’on devra revenir ayant vu débarquer sur une table voisine des artichauts façon cacio e pepe. Desserts, cafés, quelques anecdotes, et l’envie de rester encore un peu, Giorgio est la belle adresse du moment pour réapprendre la dolce vita sans test PCR.

(© Konbini food)

Giorgio
21 rue de Charonne, 75011, Paris

Merci à Giorgio et l’agence Woki Toki pour l’invitation.

(© Konbini food)

À voir aussi sur food :