(© Konbini food)

Tonkatsu énervé, ribs et onigiri, on était au pop-up de Sho Miyashita chez Cantina

Une belle histoire de cochon.

On l’annonçait dans nos chefs à suivre en 2020 et le début d’année confirme notre pari, Sho Miyashita va croquer l’année. Aux commandes quelques jours chez Cantina pour un pop-up mettant le cochon à l’honneur, on a eu la chance de goûter exhaustivement son menu "Pork Chopped" pour son dernier service, avant qu’il s’installe quelques jours au salon Première Classe pendant la fashion week parisienne.

(© Konbini food)

Publicité

Dernier jour, dernière table, dernier service, c’est sur le fil qu’on a réussi à s’incruster au tour de piste de Sho chez Cantina. Après avoir vu les plats défiler dans les stories Instagram tout le week-end, c’est affamés et surexcités qu’on prend place dans le petit restaurant du 10e arrondissement de Paris.

"Tout le menu, sauf les oreilles de cochon"

Le menu, avec le fameux cochon en tête d’affiche, propose des assiettes à partager et même si on est toujours prêts pour l’aventure, on passera notre tour sur l’introduction, une salade d’oreilles de cochon, sans doute prometteuse pour les amateurs du genre. Gyozas de pieds de cochon, incroyables onigiri, l’appétit est ouvert avec brio.

(© Konbini food)

Publicité

(© Konbini food)

Bouchées brillantes, sorties à pleine vitesse de la cuisine, les assiettes s’empilent sur notre petite tablée et entre les verres de vin espagnol ensoleillé, arrivent les deux clous du spectacle – un tonkatsu et des spare ribs brillamment assaisonnées.

(© Konbini food)

Publicité

(© Konbini food)

Manger avec les doigts, trinquer d’une table à l’autre, voir Sho débarquer par-dessus nos épaules pour presser une demi-orange sur les ribs encore brûlantes… L’ambiance de ce "Pork Chopped" est festive à souhait, au point d’en sortir vers 1 heure du matin, comme un soir de fête et de se souvenir à cet instant qu’on est lundi et qu’il pleut. Bravo Sho, vivement la suite !

(© Konbini food)

Publicité

Cantina
11, rue Marie et Louise (Paris 10e)

Par Pharrell Arot, publié le 27/02/2020