Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux : spécial "guerre des restos"

Brian is in the Hunter Gatherer.

Il y a L’Empire contre-attaque, il y a Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, il y a Le Gendarme et les Extra-terrestres et il y a la guerre des restos : chaque grande saga a son point d’orgue. Cette année, direction Antony, la ville des 2Be3 et de la bretelle sur l’A6 pour rejoindre Orly. François-Régis Gaudry et sa clique de jurés, des frites, des magasins de déco sans demande de SIRET, et une victoire écrasante du FC patate, c’est le Top Chef qu’on aime.

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité

François-Régis Gaudry fait le tour des popotes et, flippé par les toiles street-art-centre-commercial, élimine sans trop sourciller la team David-Diego. Ne reste plus qu’à savoir si les pommes soufflées de Mallory et Adrien ont soufflé.

(Extrait du groupchat Konbini food)

Là, c’est le moment où on vous résume les choix des jurés avant d’envoyer des candidats en dernière chance. Mais vu le raz-de-marée de votes pour une équipe, on se donne juste rendez-vous à la semaine prochaine avec une géniale épreuve chez notre gars sûr : le chef trois étoiles et numéro uno au classement 50 best, Mauro Colagreco.

Restez chez vous et binge-watchez toutes les vidéos de Konbini food, c’est par ici !

Par Pharrell Arot, publié le 30/04/2020