Le grand n’importe quoi des réseaux sociaux, spécial Top Chef épisode 3

Des carottes, un radis, et notre dose hebdomadaire de Justine.

Déjà le troisième épisode de la saison, on connaît le prénom de (presque) tous les candidats, on apprend les mouvements signatures de Paul Pairet (faire l’avion, ce qui nous conforte dans l’idée qu’il est en fait Laurent Blanc), et on part pour deux épreuves avec des chefs de renom.

Publicité

Pour la première épreuve, qu’on aurait pu appeler "maman et papa m’ont laissé seul à la maison un vendredi soir", c’est sucre à tous les étages avec en invité Sébastien Vauxion. Avec deux étoiles à Courchevel, il est le roi du menu dégustation composé uniquement de "desserts". Les candidats ont donc dû imaginer, en duo ou en solo, un "fromage dessert" et une "entrée dessert". On aurait clairement sorti le pot de Nutella et du Kiri.

Publicité

Publicité

Publicité

De grands morceaux de bleu de Termignon à en faire saliver tous les amateurs du genre, un combo époisse-chocolat blanc audacieux pour Adrien, tout ça pour que Gratien, le génial candidat-comptable, gagne avec filouterie en proposant un cheesecake.

Beau départ pour la team Etchebest et direction Annecy pour une deuxième épreuve légume et poisson fumé chez le chef trois étoiles Laurent Petit, où, comme un scénario de Plus belle la vie bien ficelé, Justine et Adrien se retrouvent en équipe tel un power couple des 90’s.

C’est Mory qui remporte l’épreuve, et, on peut le dire, la rédaction de Konbini food stan complètement toute l’équipe de Paul Pairet. Direction la dernière chance pour Nastasia, Adrien et Jean-Philippe pour une épreuve autour des abats. Ris de veau, cervelle : parfait avant d’aller enfin se coucher.

On ne vous dit pas qui part, mais on ne va pas se mentir, c’est le candidat dont on n’avait pas entendu parler depuis le début de la saison. À la semaine prochaine pour un prochain date de Justine et Adrien.

Par Pharrell Arot, publié le 05/03/2020