AccueilNews

Sensibilité au gluten : et si le vrai coupable était le fructan, une autre molécule du blé ?

Publié le

par Clara Le Naour

© Raphael Rychetsky/Unsplash

© Raphael Rychetsky/Unsplash

Pour comparer les effets du fructan à ceux du gluten, 59 personnes s’étant autodiagnostiquées sensibles au gluten ont participé à l’étude. Leur mission était de manger des barres de muesli, en changeant toutes les deux semaines, et de décrire ce qu’elles ressentaient après leur ingestion. On mettait à leur disposition trois types de produits : des placebos (qui ne contenaient ni gluten ni fructan), des barres ne contenant que du gluten et un dernier type ne contenant que du fructan.

Les résultats révèlent que les barres contenant du fructan sont celles qui ont majoritairement causé des effets indésirables chez les participants. Sur 59 personnes, 24 ont dit ressentir des ballonnements et des sensations de colon irrité en mangeant les barres au fructan, 13 en mangeant celles contenant du gluten, et étonnamment 22 en mangeant celles ne contenant ni fructan ni gluten.

Le gluten peut-être accusé à tort

Cette étude montre que le fructan pourrait être responsable des désagréments gastriques généralement associés à la sensibilité au gluten. Davantage de recherches doivent évaluer l’impact que le fructan aurait réellement sur le corps et le système digestif en particulier, mais il semble que le gluten ne soit pas aussi mauvais que ce qu’on dit de lui.

À voir aussi sur food :