54 % des jeunes français préfèrent la bouffe au sexe

Une nouvelle étude IFOP sur les Français, la bouffe et le sexe nous offre quelques chiffres croustillants.

À l’approche de la Saint-Valentin, vous désespérez peut-être de passer la soirée en solo. Mais, comme souvent, on peut toujours compter sur la nourriture pour nous venir en aide. Et si vous êtes plutôt du genre à préférer un bon repas à une partie de jambes en l’air, dites-vous que vous n’êtes pas seul.

Car manger, c’est la vie pour pas moins de 36 % des Français qui disent préférer un bon repas au sexe, selon une récente étude intitulée "Les Français, la food et le sexe", menée par l’institut de sondage IFOP pour la plateforme de livraison Just Eat. Celle-ci précise toutefois que près de 30 % des sondés demeurent indécis face à ce choix si cornélien.

Publicité

La gourmandise, un péché (pas si) grave

Autre chose : ces messieurs semblent visiblement plus gourmands que ces dames. En effet, 57 % des hommes confient préférer la bonne chère aux plaisirs de la chair, contre "seulement" 48 % chez l’autre sexe. Si vous avez entre 18 et 24 ans, sachez par ailleurs qu’on forme une belle génération de gloutons : plus de la moitié (54 %) aime mieux manger que coucher.

Du côté des infos plus surprenantes, sachez que 38 % des Français ont déjà donné plus de goût à leurs ébats en mélangeant nourriture et sexe. Une entreprise qui peut s’avérer compliquée : 9 % de ces tentatives olé olé se sont soldées par un échec. À vous de voir, donc.

Manger ou coucher : un choix impossible

Et si près de la moitié des Français se disent prêts à écourter leurs repas lorsque l’appel de l’amour se fait trop irrépressible, à l’inverse, 11 % disent avoir déjà interrompu leurs galipettes car ils avaient trop faim.

Publicité

Si vous êtes célibataires (ou pas d’ailleurs), vous faites peut-être partie des 10 % à avoir déjà utilisé un aliment lors de vos parties de plaisir solitaire. Un chiffre qui grimpe à 20 % si vous avez entre 18 et 24 ans. Décidément…

Finalement, il n’y a rien de plus sexy que la bouffe

Si vous n’avez pas d’appétit sexuel en ce moment, foncez donc dans votre restaurant préféré. Pas moins de 35 % des Français ont vu leur libido augmenter après un bon repas. Pour faire passer le message à votre crush, sachez que 16 % des sondés savent qu’inviter à partager un bon repas, c’est un signe qu’on en veut davantage… Vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Et pour finir, la médaille de l’aliment le plus sexy revient à la chantilly. 58 % des personnes qui ajoutent quelques saveurs à leurs parties de jambes en l’air y font appel. La chantilly est talonnée par le champagne (32 %) et le chocolat (30 %). Dans un autre registre, 3 % des Français disent mêler sushi et sexe. Pourquoi pas, après tout.

Publicité

Par Hong-Kyung Kang, publié le 12/02/2020

Pour vous :