AccueilNews

À peine rouverts, les pubs anglais font déjà face à une pénurie de bière

Publié le

par Axel Savoye

© Universal Pictures

Les prévisions des brasseries ont été largement dépassées.

Quand le gouvernement de Boris Johnson a décidé de rouvrir les pubs ce 12 avril, il était certain que ça allait être la course à la bière dans tous les recoins du Royaume-Uni, si bien que les Britanniques boivent plus que ce que les brasseurs produisent. Heineken fait maintenant face à une pénurie de deux de ses bières, Amstel et Birra Moretti, et se voit obligé de limiter ses commandes à trois fûts par semaine pour chaque établissement, rapporte le Daily Mail.

Dix millions de Britanniques ont trinqué et profité du beau temps sur les terrasses alors que les pubs sont obligés de servir seulement en extérieur et que seulement 40 % d’entre eux ont pu rouvrir en conséquence. Heineken UK a déclaré que la demande d’Amstel et de Birra Moretti "a totalement dépassé nos prévisions les plus optimistes" et que ses brasseries "travaillent jour et nuit" pour y faire face. Le groupe brassicole se voit contraint de proposer d’autres marques à ses clients le temps d’augmenter la production.

Cette pénurie est évidemment problématique et pas seulement pour les consommateurs. Alastair Kerr, coordinateur régional d’une campagne de défense et de mise en valeur des pubs, déclare que "la pénurie de bière à laquelle font face certains débits de boissons à travers le Royaume-Uni est un sérieux problème qui affecte leur capacité à commercer efficacement et à faire des bénéfices". Il ajoute qu’entre la crise sanitaire et les difficultés économiques déjà présentes avant, les pubs n’avaient pas besoin de cette pénurie.

Cet avant-goût de retour à la vie d’avant ne devrait plus tarder à arriver en France. Espérons seulement que nos bars auront assez de stock pour étancher notre soif.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

À voir aussi sur food :