© Australian Navy

Après les incendies, la marine australienne a accepté une mission (très) spéciale

La marine australienne est venue ravitailler une petite ville isolée de 3 000 litres de bière. 

Les incendies qui ont ravagé l'Australie durant plusieurs semaines ont été une véritable tragédie. Outre les douze millions d'hectares et le milliard d'animaux anéantis par le feu, des villes et leurs habitants ont été entièrement coupés du reste du continent, les routes étant totalement bloquées par les flammes. 

Le gouvernement australien a, certes, promis plus de trente millions d'euros pour aider à survivre les animaux rescapés, désormais sans habitat ni nourriture, largué des milliers de kilos de patates douces et de carottes au-dessus de leur habitat naturel, mais il n'a pas, non plus, oublié les Australiens bloqués chez eux... des Australiens particulièrement assoiffés.

Publicité

Il y a quelques jours, un navire de la marine australienne a, en effet, accepté une mission fort inhabituelle pour aider la communauté de Mallacoota, une petite ville située dans le sud-est de l'île, où les réserves de bière commençaient à s'amenuir. Le navire a ainsi livré pas moins de 3 000 litres de bière à la demande du principal hôtel et pub du patelin, appartenant au brasseur Carlton & United Breweries.

Au total, ce sont vingt fûts et quatre palettes de bouteilles de bière — et de cidre — qui ont été acheminés dans l'établissement. Une initiative venue du PDG de Carlton & United Breweries, Peter Filipovic — qui a aussi promis 500 000 euros de dollars d'aide aux sinistrés. "En Australie, le pub est au cœur de la culture régionale et le moins que l'on puisse faire après ce que les habitants et les pompiers ont vécu, c'est de s'assurer qu'ils puissent profiter d'une bonne bière !"

Le voyage a duré environ vingt heures et le navire est arrivé sain et sauf au pub de Mallacoota, le 17 janvier, pile à temps pour le week-end. Des propres mots du capitaine, Nick Grimmer, les habitants se sont montrés "extrêmement satisfaits" de cette livraison particulière. Et on les comprend.

Publicité

Par Konbini Food, publié le 24/01/2020