AccueilNews

Après les soignants, la communauté Ecotable vient en aide aux étudiants

Publié le

par Robin Panfili

© Ecotable

L’objectif est simple : cuisiner 500 repas par semaine jusqu’à la fin de l’année universitaire.

Lors du premier confinement, ils ont servi près de 30 000 repas aux soignants, alors que les cantines hospitalières fermaient leurs portes. Aujourd’hui, alors que la crise sanitaire continue de fragiliser les plus démunis, la communauté Ecotable se remobilise et renfile le tablier.

Ce collectif, qui réunit des chefs, des restaurateurs, des distributeurs et des producteurs, a décidé, en collaboration avec le réseau solidaire Linkee, d’apporter son soutien aux étudiants contraints d’avoir recours à l’aide alimentaire. "Plus d’un étudiant sur deux qui bénéficie d’aide alimentaire aujourd’hui n’y avait pas recours avant la pandémie, et ce chiffre s’aggrave de jour en jour", rappelle la communauté Ecotable. 

© Ecotable

En lançant une grande campagne de financement participatif, la communauté Ecotable entend cuisiner au moins 500 repas par semaine, jusqu’à la fin de l’année universitaire, pour les étudiants dans le besoin. "Comme toute crise, la crise sanitaire que nous vivons opère en accélérateur des inégalités préexistantes au sein de notre société. Les étudiant·e·s, privé·e·s de jobs alimentaires, sont de plus en plus nombreux·ses à grossir les files de distribution des associations d’aide alimentaire", ajoute l’association.

Les dons permettront ainsi de cuisiner de nombreux repas, tout en favorisant un modèle alimentaire écoresponsable et vertueux, "accessible à tous, à impact moindre ou positif sur l’environnement et la santé". Mais ils serviront également à acheter les matières premières aux producteurs, à rémunérer le personnel (commis, chefs, cuisiniers, plongeurs…) et à financer la création d’un centre de distribution Linkee en région. 

Pour faire un don, c’est par ici.

À voir aussi sur food :