AccueilNews

Bienvenue dans la pizzeria qui fait fuir les conspirationnistes à coups de Lady Gaga

Publié le

par Ana Corderot

© Comet Ping Pong

Ils n’étaient pas prêts pour "Born This Way".

Comet Ping Pong, c’est le nom de cette célèbre pizzeria à Washington DC qui, depuis les élections présidentielles de 2016, est harcelée par des conspirationnistes pro-Trump. Ces derniers croient dur comme fer que le restaurant est au cœur d’un vaste réseau de pédophilie. Selon cette théorie, connue sous le nom de "Pizzagate" (par analogie au scandale du Watergate), ce réseau impliquerait notamment le directeur de campagne de Hillary Clinton, John Podesta.

Si en décembre 2016, un homme armé a fait irruption dans la pizzeria, le mercredi 20 janvier 2021 — jour d’investiture de Joe Biden — un groupe de chrétiens fondamentalistes sont, une fois encore, venus protester devant le restaurant. Munis de pancartes et de panneaux accusateurs, tels que "Ici, on sert des petits garçons sur des parts de pizza", les protestants étaient bel et bien résolus à gâcher la fête.

C’était sans compter la témérité du propriétaire des lieux, James Alefantis. Bien décidé à ne pas les laisser ruiner la soirée d’investiture, Alefantis a fait comme si de rien n’était. Il a augmenté le volume de "Born This Way" ou "Perfect illusion" de Lady Gaga et leur a proposé quelques collations (que ces derniers ont violemment refusées). Les voisins aux alentours sont alors venus manifester leur soutien à la pizzeria, en dansant sur le rythme effréné de Gaga. Grâce à quoi l’équipe et les voisins du Comet Ping Pong ont courageusement réussi à faire fuir la horde de conspirationnistes.

"Nous sommes sains et saufs ! Ce soir, chez Comet, la peur et la haine sont venus. Notre équipe et nos voisins les avons fait fuir. L’amour vaincra. Merci ! "

À voir aussi sur food :