AccueilNews

Burger King va offrir un kilo de patates à ses clients pour aider les producteurs

Publié le

par Konbini Food

© Getty Images

Afin de venir en aide aux agriculteurs qui peinent à écouler leurs stocks de pommes de terre, l’enseigne a voulu faire un geste.

Depuis le début de la crise sanitaire, les producteurs de pommes de terre français n’ont pas le cœur à la fête. Loin de là, même. Privés de restaurants, de bars, de bistrots et autres cantines d’entreprises pour écouler leurs stocks, ils en sont aujourd’hui réduits à vendre le fruit de leur production au prix le plus bas… ou à se résigner à garder des tonnes de patates invendues sur les bras.

Alors, en France, l’enseigne Burger King a décidé de faire un geste pour leur venir en aide… en achetant près de 200 tonnes de pommes de terre pour les offrir à ses clients. "L’idée a germé, sans mauvais jeu de mots, en voyant les images des stocks de pommes de terre amoncelés chez les producteurs, conséquence directe de la chute des commandes de frites pour la restauration", nous a confié Alexandre Simon, directeur marketing de Burger King France.

"Inciter nos clients à manger des patates en distribuant des pommes de terre fraîches directement dans nos restaurants est un clin d’œil que nous adressons aux producteurs. Nous le faisons avec notre ton et notre humour pour que les patates soient là où elles doivent être, dans nos assiettes pour nous régaler."

À partir du 2 février prochain, partout en France, les clients qui se rendront au drive de leur Burger King pour passer commande auront ainsi peut-être la chance de repartir avec un sac de patates d’un kilo. "C’est un geste que nous adressons en toute modestie à ces professionnels, des acteurs essentiels de notre activité, et qui crée une bonne occasion d’offrir 200 000 filets de belles pommes de terre françaises à nos clients", ajoute-t-il.

Les pommes de terre – des Blanche, des Caesar, des Lady Anna, des Milva, des Orchestra et des Queen Anne – ont été achetées à des producteurs installés dans les Hauts-de-France. Une manière de soutenir la filiale française lourdement touchée, mais aussi d’envoyer un message fort au public. "Redonnons la patate aux producteurs français !", résume le slogan.

À voir aussi sur food :