AccueilNews

C'est quoi la différence entre le tofu, le tempeh et le seitan ?

Publié le

par Claire Verriele

© Getty Images

Pour se sentir moins bête lors du projet brunch végan.

On voit de plus en plus de protéines végétales, pourtant utilisées en Asie depuis des millénaires, à la carte de nos restaurants : burger au tempeh, soupe miso au tofu, nuggets végans au seitan…

Stop aux idées reçues sur ces produits : si vous aussi vous êtes un peu perdu entre ces appellations, voici un petit guide inspiré par Thrillist pour apprendre à les différencier et savoir de quoi on parle quand notre pote végan nous propose un "chorizo au seitan". 

Le tofu, du "fromage de soja"

Autrefois perçu comme fade et sans intérêt, le tofu est désormais mieux connu et apprécié par ceux qui savent bien le cuisiner. Originaire de Chine, où l’on trouve un nombre incalculable de variétés, il est fait comme un fromage, avec du "lait" de soja caillé puis pressé.

(© Getty Images)

Selon l’intensité de cette dernière étape, on obtient différentes textures. Le tofu ferme sera parfait pour être cuit en cubes, mariné dans des épices, fumé ou même frit. Le tofu soyeux sera, quant à lui, utilisé dans des soupes, pour lier une sauce ou pour préparer des gâteaux.

Polyvalent et adaptable à de nombreuses recettes, le tofu possède une texture intéressante mais sa saveur est peu prononcée. N’hésitez donc pas à bien l’assaisonner.

Le tempeh, le fermenté

Également à base de soja, le tempeh est obtenu en faisant fermenter des graines de soja avec un champignon durant deux jours pour obtenir une sorte de "nougat" de soja fermenté. 

(© Getty Images)

Originaire d’Indonésie, il est compact et ne s’effrite pas. On peut donc le cuire facilement à la poêle, au four ou au barbecue. Son goût est bien plus prononcé que celui du tofu avec des notes de noisette, de champignon et même de viande. Il sera parfait dans un burger ou avec un riz sauté. 

Le seitan, la "viande de blé"

Contrairement aux deux produits précédents, le seitan vient du blé. On le fabrique en retirant tout l’amidon d’une farine de blé pour ne garder que le gluten pur, qui vient former une masse élastique qu’on peut manier facilement. 

Grâce à sa texture fibreuse et tendre, le seitan est visuellement assez proche d’une viande, ce qu’il lui vaut d’être utilisé dans de nombreux similis carnés. Boulettes, nuggets ou steaks végans en sont donc souvent composés en partie.  

© Getty Images

Tofu et tempeh de soja, seitan de blé, ces différentes formes de protéines végétales s’avèrent être excellentes pour la santé car elles sont faibles en glucides et pleines de protéines. Une bonne façon de remplacer la viande ou le poisson ou de diversifier son alimentation.

À voir aussi sur food :