AccueilNews

Chicago s’autoproclame "capitale mondiale de pizza" (et Naples pète un plomb)

Publié le

par Robin Panfili

La crise diplomatique entre l’Italie et les États-Unis est relancée.

Depuis quelques jours, un parfum d’insurrection plane sur la ville de Naples après que, à l’autre bout du monde, Chicago s'est autoproclamée "capitale mondiale de pizza". Peu de temps après, c’est le New Jersey qui s’est attribué le titre honorifique, amorçant un bras de fer culinaire aux États-Unis et un début de révolution dans le sud de l’Italie.

Si de nombreux internautes italiens se sont empressés de réagir à cette annonce, des personnalités ont également pris la parole pour faire savoir leur mécontentement et leur féroce désapprobation. L’acteur napolitain Salvatore Esposito, révélé grâce à son rôle de Gennaro Savastano dans la série Gomorra, s’est fendu d’un fair-play : "Capitale mondiale de la pizza, après Naples, chers amis américains”.

Toujours en Italie, le média Dissapore a fait savoir son étonnement, alors que le site Fanpage, de son côté, s’est contenté d’un rappel à l’ordre depuis sa rédaction installée dans le sud de l’Italie, rapporte Courrier international. "OK, nous sommes en démocratie et chacun dit ce qu’il pense, mais puisqu’on parle de pizza une réponse est inévitable. La vraie pizza est napolitaine ! Et, à l’ombre du Vésuve, on n’aura jamais une horreur comme la pizza à l’ananas", écrit le journal.

Pour boucler son argumentaire, le site dégaine un dicton local imparable : "O’ fasulo s’avanta da sulo". Une petite phrase que l’on pourrait traduire par : “Le haricot blanc se félicite tout seul”. Le haricot blanc étant, dans la culture napolitaine, symbole d’un élément sans grande qualité. Boom.

À voir aussi sur food :