AccueilNews

L'incroyable histoire du parfum de chips qui n'existait qu'en prison aux États-Unis

Publié le

par Hong-Kyung Kang

Des chips mystérieuses, longtemps disponibles uniquement en prison, et qui s'arrachaient à des prix forts sur eBay.

On a tous des chips préférées, une marque ou un parfum qu’on affectionne particulièrement. Et pourtant, peu d’entre elles ont une histoire aussi insolite que les Whole Shabang, une variété de chips qui ne vous est certainement pas familière. Et pour cause, Thrillist nous apprend que ces chips étaient réservées, il y a encore quelques années, aux détenus et au personnel des prisons aux États-Unis

La pépite de l’apéro 

Les denrées alimentaires The Whole Shabang sont confectionnées au Canada et sont distribuées par la compagnie Keefe Group. Le journaliste de Thrillist, qui a eu l’occasion de goûter à ces chips mystérieuses, rapporte qu’elles ont un goût de vinaigre doux qui rappellerait le parfum barbecue. Et elles seraient, effectivement, délicieuses.

Uniquement distribuées dans les prisons, ces chips ont connu un tel succès dans le milieu carcéral que des anciens détenus sont allés jusqu’à créer des groupes Facebook autour de ces snacks. Des paquets détournés ont même été mis en vente sur eBay, tant la demande pour ce produit était forte.

Afin de stopper cette contrebande, l’entreprise a finalement ouvert, en 2016, un point de vente en ligne pour satisfaire la demande. Les chips sont désormais disponibles en plusieurs variétés, comme le parfum "Extreme", plus relevé, ou les "Crunchies" qui rappellent les Cheetos. 

Un réconfort derrière les barreaux 

Outre leur goût, une raison majeure permet d’expliquer l’engouement autour de ces snacks. En effet, notre rapport à un aliment devient particulier selon les circonstances dans lesquelles nous le consommons. Pour les prisonniers américains, la dégustation des chips The Whole Shabang représente alors un petit moment de plaisir, une brève évasion d’un quotidien carcéral très rude.

C’est ainsi que dans un pays qui compte près de 2,3 millions de détenus, ces chips ont permis de consoler autant de personnes durant leur séjour derrière les barreaux. Les anciens détenus ne cherchaient finalement pas tant à retrouver le goût des Whole Shabang, même s’il est très bon, mais la sensation de liberté et d’évasion qu’ils éprouvaient lorsqu’ils en consommaient dans les moments difficiles. 

Toute cette histoire nous rappelle que la nourriture représente une partie intégrante de notre existence, et selon les circonstances, des chips anodines se révèlent un appui moral si fort qu’elles en deviennent, plus tard, source de nostalgie. Même si on doute que les pâtes au beurre qu’on a mangées pendant le confinement nous manqueront vraiment dans quelques mois.

Pour vous procurer un paquet, c’est par ici

À voir aussi sur food :