AccueilNews

Comment Joe Biden a-t-il bien pu dépenser 10 000 dollars de glaces pendant sa campagne ?

Publié le

par Louise Leboyer

© Tumblr

Derrière les dépenses du candidat démocrate à la présidentielle, il y a une explication politique très concrète (et polémique).

Le détail des dépenses de la campagne du candidat démocrate à l’élection présidentielle américaine, Joe Biden, a de quoi étonner. Depuis le début de sa campagne pour les primaires démocrates, Joe Biden a dépensé plus de 10 000 dollars en crèmes glacées, comme on peut le voir sur le site de la commission électorale fédérale américaine,

Il faut dire que le vice-président a toujours assumé son amour pour cette gourmandise. En 2016, il déclarait même : "Mon nom est Joe Biden et j’aime les glaces". Une passion tellement connue du grand public qu’elle avait occasionné la création d’un Tumblr dédié à la publication de photos de Joe Biden mangeant… des crèmes glacées.

Pourtant et malgré ce que l’on pourrait imaginer, cette dépense ne correspond pas à la consommation personnelle du démocrate, comme nous l’explique le magazine Eater. Les pots de glace ont en fait vocation à être envoyés comme cadeau de remerciement aux donateurs. Cette contrepartie, si elle peut sembler risible, est pourtant un choix éminemment politique.

© Tumblr

Les pots de glace sont toujours issus de la même marque : Jeni’s Splendid Ice Creams. Sa fondatrice, Jeni Britton Bauer, est un soutien de longue date du démocrate. En 2016, Joe Biden s’était rendu au siège de la société à Columbus, dans l’Ohio, pour y tenir une conférence de presse sur les salaires. La cheffe d’entreprise a depuis fait connaître dans un post Instagram son engagement auprès du futur candidat à la Maison-Blanche.

Une glace polémique

Coïncidence ou non, l’Ohio est un État important que les électeurs de Biden espèrent conquérir, mais c’est surtout le choix de cette marque de glaces haut de gamme qui soulève des interrogations. Il y a un an, la journaliste Charlotte Druckman signait un long papier : "Comment la crème glacée ultra-premium, super-artisanale et incroyablement indépendante a pris le contrôle des rayons surgelés de nos supermarchés".

Un article détaillé sur l’émergence des marques de glaces aux prix exorbitants, difficilement justifiables par leurs fabricants. "8, 10 ou 12 dollars est cher payé pour un pot de glace, qui était l’une des rares denrées qui, peu importe où et comment nous vivions, semblait accessible à tous". Jeni’s Splendid Ice Creams et ses pots à 12 dollars les 473 ml font inévitablement partie de ces marques de glaces haut de gamme.

Le précédent de la roquette

Si ce choix fait autant parler, c’est aussi parce qu’en 2007, Barack Obama, alors en campagne dans l’Iowa, avait évoqué le prix de la roquette avec les agriculteurs rencontrés pendant sa visite d’une ferme. Cette histoire de roquette, considérée comme un produit de luxe et élitiste, avait déclenché le arugula-gate ("le scandale de la roquette"). Une sortie considérée comme la confirmation d’un candidat snob et déconnecté de la réalité.

Par la suite, l’alimentation du candidat avait été analysée à la loupe, comme l’explique The New Republic. Une leçon retenue, puisque de nouveau en campagne en 2012, le candidat président avait tenu à faire savoir son amour pour la bière. Reste à savoir si l’attachement de Joe Biden à sa marque de crèmes glacées haut de gamme déclenchera un Jeni’s Ice Creams-gate ou non.

À voir aussi sur food :