AccueilNews

En Chine, pour éviter le gaspillage, un restaurant pèse ses clients

Publié le

par Lisa Drian

© Pixabay

L'établissement Changsha s'est ensuite excusé.

Dans le centre de la Chine, le restaurant Changsha a opté pour une méthode bien particulière afin d’endiguer le gaspillage alimentaire : peser ses clients. Ils étaient invités en entrant dans le restaurant à se peser puis à communiquer leurs données personnelles dans une application. Un menu adapté leur était ensuite proposé en fonction de ces données, de leur poids et du nombre de calories, selon le média d’État China News Service.

Pourquoi intensifier la lutte contre le gaspillage alimentaire ?

En pleine pandémie de coronavirus, le président chinois, Xi Jinping, a exhorté le pays à réduire le gaspillage. En cause, le Covid-19 et des inondations ont conduit à une montée des prix sur la nourriture. En Chine, les clients ont l’habitude de commander en excès lorsqu’ils mangent en groupe. Certains restaurants les ont obligés à commander un plat de moins que le nombre de personnes à table.

Le restaurant Changsha a suivi à la lettre les recommandations du président, mettant en valeur des affiches anti-gaspillage avec des slogans comme "Soyez économes et consciencieux, favorisez les assiettes vides" ou encore "Opération assiette vide", du nom d’une campagne nationale.

De nombreuses réactions sur les réseaux sociaux

Au vu des réactions sur les réseaux sociaux – les hashtags liés à l’incident ont été vus plus de 300 millions de fois sur le réseau social chinois Weibo –, le restaurant a fait son mea culpa plaidant une mauvaise compréhension de la campagne anti-gaspillage.

"Nos intentions de départ étaient de prôner la fin du gaspillage, et de promouvoir les commandes saines de nourriture. Nous n’avons jamais obligé les clients à se peser", a affirmé l’établissement dans une lettre d’excuses communiquée le 15 août.

En plus de cette campagne anti-gaspi, une traque des vidéos prônant un excès de nourriture a été mise en place. Les orgies alimentaires, connues sous le nom de "mukbang" en coréen, seront donc interdites. Toutes les plateformes de streaming en direct ont promis de clore les comptes prônant le gaspillage alimentaire.

À voir aussi sur food :