© Getty Images

En Floride, il pleut des iguanes... qui finissent en brochette sur internet

Le froid fait chuter les iguanes des arbres... et des petits malins en profitent pour les revendre sur Facebook.

Les habitants de Miami et des alentours sont prévenus : cette semaine, il va pleuvoir de l'iguane. C'est le service météorologique national de Miami (Floride du Sud) qui l'a annoncé très sérieusement en émettant un avis de "chute d'iguanes". "Avec les températures qui baissent, cette semaine, sous les moins 30 degrés (Fahrenheit), ne soyez pas surpris si vous voyez des iguanes tomber des arbres", a ainsi tweeté l'organisme local.

Publicité

"Le poulet des arbres"

Les iguanes, comme tout reptile qui se respecte, supportent mal les grands froids. À moins 30 degrés Fahrenheit, étourdis et complètement sonnés, ils tombent de leur spot naturel et finissent à terre, l'air à moitié morts. Les Floridiens raffolent de ce phénomène qui met la nature sens dessus dessous – on les comprend, ça change de la pluie qui mouille – et certains les dorlotent, les enveloppent dans de petites couvertures, avec un petit bonnet sur la tête. So cute... 

Un peu de soleil et de redoux suffisent, généralement, à ramener les iguanes à la vie. Sauf s'ils ont le malheur de tomber au pied de petits malins qui les ramassent pour les revendre sur Facebook ou les manger au dîner. Et oui, la viande d'iguane est comestible et se prépare un petit peu comme le poulet, d'où son surnom : "le poulet des arbres". Un petit business gastronomique qui n'est pas trop du goût des écolos.

Publicité

Par Konbini Food, publié le 07/02/2020