AccueilNews

En Italie, fabriquer des "mauvaises glaces" est désormais puni par la loi

Publié le

par Robin Panfili

© Getty Images

Fini la triche consistant à gonfler les crèmes glacées avec de l’air.

Chacun le sait, la gastronomie italienne est un patrimoine culturel auquel on ne doit, sous aucun prétexte, s’attaquer. Outre les labels attestant d’une "pizza napolitaine véritable" ou les réglementations strictes sur la production de prosecco, l’Italie vient désormais de légiférer sur la qualité requise des crèmes glacées.

Trop souvent maltraitées, les glaces italiennes sont désormais soumises à un protocole strict qui rendra hors la loi et illégales les crèmes glacées gonflées à l’air comprimé. Un procédé largement répandu ces dernières années, notamment chez les industriels. Désormais, les fabricants frauduleux s’exposent à une amende qui peut s’élever jusqu’à 10 000 euros, rapporte Forbes.

"La crème glacée italienne a toujours été l’un des symboles gastronomiques de notre pays, avec les pâtes et la pizza. Mais dans notre système juridique, il n’y a pas de reconnaissance ou de protection pour les glaces artisanales et pour ceux qui les fabriquent dans les règles de l’art", a confié le sénateur Riccardo Nencini au quotidien national Il Messaggero.

À voir aussi sur food :