AccueilNews

En plein conseil municipal, ce citoyen américain prend la défense des "tenders" de poulet

Publié le

par Konbini Food

© LNKTV

Une prise de parole hilarante devenue virale... à juste titre.

Alors que les États-Unis se retrouvent en pleine campagne électorale pour l’élection présidentielle américaine, c’est un tout autre débat majeur qui se joue dans le Nebraska. Dans la ville de Lincoln, un résident s’est fendu d’une prise de parole rare et courageuse en faveur… des "tenders" de poulet.

Le résident, Ander Christensen, s’est emparé du micro du conseil municipal de la ville pour fustiger, non sans humour, l’utilisation du terme "boneless chicken wings" ("ailes de poulet désossées"), rapporte Mashable. "Nous vivons dans un mensonge depuis trop longtemps", argue-t-il.

"Je vais dans de bons restaurants familiaux et je vois des gens lancer ce mot et faire semblant que tout va bien. Je parle bien sûr des ailes de poulet désossées. Je propose qu’en tant que ville, nous supprimions le nom de 'ailes de poulet désossées' de nos menus et de notre cœur, a-t-il déclaré. Voici pourquoi.

Premièrement : rien dans les ailes de poulet désossées ne provient véritablement de l’aile d’un poulet. Nous serions dégoûtés si un boucher étiquetait de manière incorrecte ses morceaux de viande, mais, dans le même temps, on fait semblant d’accepter que la poitrine d’un poulet est son aile ?

Deuxièmement : les ailes de poulet désossées ne sont après tout que des filets de poulet… qui sont déjà désossés. Je ne vais pas commander des tacos désossés ! Je ne vais pas commander des clubs sandwichs désossés !"

Après tout, qui peut vraiment lui donner tort ?

À voir aussi sur food :