AccueilNews

Et si le meilleur plan du Réveillon se trouvait… dans les vignes ?

Publié le

par Robin Panfili

© Getty Images

Direction le sud-ouest pour aller cueillir des grappes de raisin, en pleine nuit, à la lumière des flambeaux.

Depuis 1745, un édit impose aux vignerons de Plaimont, dans le sud-ouest, de réaliser leurs vendanges tard dans l’année. À l’époque, il leur était impossible de ramasser leurs raisins avant le 4 novembre, alors que leurs confrères partout en France avaient depuis longtemps mis en barrique le fruit de leurs récoltes. Les vendanges avaient lieu en novembre, dès que le calendrier le leur permettait.

En 1991, toutefois, un gel foudroyant leur a coupé l’herbe sous le pied. Dans l’impossibilité de récolter en novembre, les vignerons de l’appellation ont décidé de retarder les vendanges jusqu’à la Saint-Sylvestre, en l’honneur d’une tradition vigneronne à Viella. Un obstacle climatique malheureux que les producteurs de Plaimont ont décidé, depuis, de tourner à leur avantage.

© Getty Images

Voilà donc désormais trente ans que, dans le Gers, les vignerons de l’appellation vendangent le tout dernier jour de l’année, le 31 décembre, à la nuit tombée, à la lueur des flambeaux. Le Pacherenc de la Saint-Sylvestre est aujourd’hui considéré comme une cuvée unique et mythique de la région, notamment grâce à son fort ancrage géographique, son goût sucré marqué et son héritage historique très singulier.

Chaque année, vignerons, touristes, locaux et curieux se rejoignent, sous les étoiles, dans les vignobles pour célébrer le passage à une nouvelle année. Cette année encore, il vous sera possible d’assister à ces vendanges pas comme les autres, à la découverte de l’histoire, des savoir-faire et des traditions ancestrales perpétuées dans cette région vinicole.

Pour les curieux, plus d’infos ici.

À voir aussi sur food :