AccueilNews

Aux États-Unis, on peut aller couper son propre sapin de Noël en forêt

Publié le

par Axel Savoye

© Unsplash

L'occasion de jouer au bûcheron tout en prenant soin de la forêt.

Quoi de mieux que fêter la fin d’une année unique en son genre avec un sapin qui l’est tout autant ? Les Américains ont cette possibilité, pouvant abattre eux-mêmes leur arbre de Noël dans l’un des parcs nationaux qui autorisent cette pratique. Mais avant d’aller se promener dans les bois, hache à la main, avec sa petite famille, il faut prendre connaissance de certaines consignes au risque de se prendre des sanctions sévères. Les rangers ne plaisantent pas avec ce genre de chose.

Pour couper son propre sapin de Noël, il suffit d’avoir un permis délivré par un parc national. Celui-ci coûte entre 5 et 10 dollars en moyenne, chaque parc ayant ses propres règles et tarifs. Cette activité est tout de même financièrement pratique, quand on sait qu’un de ces conifères vaut en moyenne 75 dollars aux États-Unis, cela rend les joies de Noël plus accessibles à tous. Contrairement à ce que l’on peut penser, cela fait du bien à la nature, comme l’affirme le Service des forêts des États-Unis :

"Le programme des permis à arbres de Noël est aussi un outil pour éclaircir les peuplements d’arbres trop denses et malsains. […] Les experts en santé des forêts aident à identifier les endroits où les arbres de Noël peuvent être abattus, dégageant ainsi du fourrage pour la faune et laissant les autres arbres grandir. Ces informations sont utilisées pour développer des cartes de zones de coupe que les visiteurs peuvent utiliser pour trouver leur arbre de Noël idéal."

La chasse aux sapins peut être tentante pour certains. En revanche, évitez de faire ça en France, sinon ça va vous coûter plus cher qu’un sapin de chez Ikea.

À voir aussi sur food :