© Getty Images

Être élue "meilleure friterie de France", une récompense (pas si) enviable

Victimes de leur succès et de l'afflux de clients, certaines friteries préfèrent se retirer de la compétition.

Depuis 2013, un classement souffle le chaud et le froid dans le monde très concurrentiel de la frite française. En plus de recenser plus de 2 000 friteries, le site Les-Friteries.com publie chaque année un palmarès des "meilleures friteries de France" très attendu. Un engouement si important que certains restaurateurs préfèrent désormais se retirer de la compétition.

"Certaines friteries qui figuraient dans le classement ont demandé à en être retirées, tout en restant référencées sur le portail. L’une avait un problème de places. L’établissement était trop petit pour accueillir les nouveaux clients attirés par le classement", a confié Damien Coevoet, créateur du site, au Parisien. 

Publicité

Laisser la place aux autres

Ainsi, après avoir remporté la médaille d’or en 2019, la friterie Le Germoir, située à Landas, a finalement décidé de ne plus concourir pour cette nouvelle édition 2020. Un moyen de "laisser la place aux autres" et retrouver un peu de calme après une année tonitruante.  

Le classement 2020, publié au début du mois de janvier, a récompensé treize friteries du Nord et du Pas-de-Calais sur les quinze premières places. Le grand vainqueur de l’année (et de celle à venir) est David Fontaine, propriétaire de La Frite à dorer, qui avait déjà terminé deuxième l’an passé et cinquième en 2017. 

Par Konbini Food, publié le 23/01/2020