AccueilNews

Face au manque de farine, un moulin vieux de 1 000 ans a repris du service

Publié le

par Robin Panfili

© Getty Images

En Angleterre, ce vieux moulin a troqué les visites touristiques contre son activité historique pendant le confinement.

Depuis cinquante ans, le moulin de Sturminster Newton ne produisait plus de farine. Devenu une attraction touristique du Dorset, dans le Sud de l'Angleterre, on ne s'y rendait désormais plus que pour découvrir – en famille ou en voyage scolaire – la mécanique et les rouages de ce vestige. Mais face à la demande croissante de farine durant le déconfinement et à la baisse drastique de visiteurs, le bâtiment a finalement dû reprendre du service.

Vieux de 1 000 ans, le moulin est parvenu à moudre près d'une tonne de blé durant les dix premiers jours de sa remise en marche, ce qui a permis de fournir près de 200 sacs de farine aux magasins locaux et aux boulangeries du coin, rapporte le Bornemouth Echo. "Ça a été agréable de redonner vie à cet endroit et de le ramener à quelque chose comme il l'était quand il fonctionnait six jours par semaine", confie Pete Loosmore, propriétaire actuel du moulin et dont le grand-père a travaillé comme meunier pendant près de cinquante ans.

© Getty Images

"Nous ne le remettons en marche que durant la durée de la crise. Non seulement cela nous aide, mais cela aide aussi la communauté locale face à la pénurie de farine", ajoute Imogen Bittner, sa compagne et copropriétaire du lieu. "D'une certaine manière, nous avons un avantage sur les plus grands moulins qui sont habitués à vendre d'énormes sacs au commerce de gros et qui ne disposent pas de machines ou de main-d'œuvre pour mettre la farine dans de petits sacs."

À voir aussi sur food :