(© Arbikie)

Distillé à base de petits pois, voici le premier gin écoresponsable

Boire un coup pour sauver la planète.

Une innovation culinaire quelque peu insolite. Mashable rapporte que des scientifiques de l’université d’Abertay ont mis au point un nouveau gin… aux petits pois. Avant de grimacer, sachez que cette nouvelle variété, baptisée Nàdar, "nature" en gaélique, a un impact bien moindre sur l’environnement que le gin classique.

Des petits pois pour un gin tout aussi vert

Il faut savoir que la culture du blé, ingrédient principal du gin classique, nécessite une grande quantité de pesticides et engrais chimiques. Graeme Walker, professeur de zymologie (l’étude des processus de fermentation) à l’université d’Abertay, affirme que ces produits artificiels ont un impact sur les gaz à effet de serre et le réchauffement climatique.

Publicité

Le gin aux petits pois a donc été imaginé en tant qu’alternative éco-responsable. En effet, l’université d’Abertay déclare qu’une bouteille de Nàdar de 700 ml aurait une empreinte carbone de -1,54 kg de CO2, c’est-à-dire que sa conception épargne plus de carbone qu’elle n’en crée.

Un résultat dû aux propriétés intrinsèques à ces légumes. Pour faire simple, les petits pois ont la capacité de stocker le nitrogène nécessaire à leur culture, ce qui rend l’utilisation d’engrais chimique inutile. De plus, le reste de nitrogène répandu naturellement sur les champs après la récolte aide à la fertilisation de la terre.

Aussi, le processus de distillation produit un résidu appelé "pot ale". Cette source de protéines pourrait donc être réutilisée pour nourrir du bétail, ce qui épargnerait une partie des dépenses énergétiques indispensables à l’élevage.

Publicité

Et le goût dans tout ça ?

Si cette recette, élaborée pendant cinq ans en collaboration avec la société Arbikie Distillery, peut laisser sceptique, Mashable déclare qu’on ne sent pas le goût du petit pois à la dégustation du gin ainsi créé. L’astuce est de distiller les ingrédients dans une base neutre.

La recette du Nàdar est en outre composée d’ingrédients traditionnellement utilisés lors de la confection du gin, comme la coriandre ou la plante de citronnier. Le gin aux petits pois contient en outre la même proportion de baies de genévrier que ces cousins traditionnels. Pas d’inquiétude à avoir, donc, même si vous êtes un puriste de la saveur.

Kristy Black, doctorante à l’université d’Abertay, affirme : "Nous avons juste besoin de prendre la durabilité et l’impact environnemental en compte lorsqu’on prend n’importe quelle décision de business." Si on ne sait pas quand le gin aux petits pois se retrouvera chez notre caviste, il est déjà disponible en édition limitée sur Internet.

Publicité

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Par Hong-Kyung Kang, publié le 10/03/2020