AccueilNews

Il existe une bibliothèque en ligne de plus de 5 000 livres de cuisine anciens

Publié le

par Lisa Drian

© Wikimedia Commons

Et elle retrace plus de 1 000 ans d'histoire de la cuisine.

Il aura fallu plus de 50 ans à l’écrivaine américaine Barbara Ketcham Wheaton pour compiler toutes ces recettes. Elle a baptisé cette base de données The Sifter. Retour sur l’histoire de cette bibliothèque en ligne qui regorge de trésors culinaires. 

Début des années 1960. Le couple Child a une collection impressionnante d’anciens livres de cuisine. En partant en vacances, ils confient leurs clés à leur voisine, Barbara Ketcham Wheaton, pour qu’elle puisse continuer à parcourir leur immense bibliothèque, un de ses passe-temps favoris. Cette ancienne doctorante en histoire de l’art ne savait pas encore, à l’époque, qu’elle allait devenir l’une des érudites les plus connues en matière d’histoire de la cuisine. 

1 000 ans d’histoire culinaire

Après des après-midi entiers à éplucher des bouquins et 50 ans plus tard, Barbara Ketcham Wheaton et une équipe d’universitaires, dont deux de ses fils, ont lancé en juillet dernier The Sifter. Cette bibliothèque en ligne, participative, fonctionne comme un Wikipédia de la cuisine. C’est aussi un classement méticuleux de pages d’histoire culinaire. 

Plus de 1 000 ans de cuisine sont contenus sur ce site, et on y trouve tout simplement de tout. De la cuisine européenne, américaine, un ouvrage de l’époque carolingienne, De Re Culinaria, publié en 800, ou encore The Romance of Candy, un traité sur les bonbons britanniques publié en 1938. 

Cette base de données multilingue contient actuellement 130 000 articles (rien que ça), mais aussi des ingrédients et des techniques de toutes les époques. Le site passe en revue les tendances à long terme des cuisines européennes et américaines, le changement des routes commerciales, les habitudes alimentaires et les modes culinaires.

Tapez "cupcakes", par exemple. Le moteur de recherche trie des centaines de données et indique que le terme est apparu pour la première fois dans un guide pour les femmes au foyer de classe moyenne qui emploient des femmes de ménage dans les années 1 850. Autre exemple : cherchez "paon" et vous trouverez que la viande de l’oiseau était parfois consommée entre les années 1400 et 1700 dans la cour anglaise. Autant dire que l’on peut y passer des heures. 

 Des projets pour l’avenir 

Barbara Ketcham Wheaton ne souhaite pas s’arrêter là, bien au contraire. Elle espère que le site sera utile pour des projets plus complexes. Elle pense, par exemple, l’utiliser pour suivre la relation entre le sexe des auteur·e·s de livres de cuisine et la valeur des ingrédients proposés dans leurs recettes, afin de mesurer le capital économique et culturel sexué au fil du temps. En somme, elle veut créer un véritable outil sociologique à partir de l’histoire de la cuisine. 

À voir aussi sur food :