AccueilNews

KFC lance des véhicules autonomes pour livrer en Chine

Publié le

par Pierre Bazin

Une petite wing à la 5G ?

Avec la pandémie mondiale chercher de nouveaux moyens de garantir la distanciation physique est devenu essentiel. La chaîne de fast-food KFC a décidé d’aller plus loin qu’un simple click and collect.

Comme le rapportent nos confrères de Unilad, KFC a lancé en Chine des mini-camions autonomes, sans conducteur donc, pour livrer wings et autres poulets grillés à ses clients.

Les véhicules sont développés par la société Neolix et fonctionnent sur un réseau 5G, de quoi alimenter les pires fantasmes complotistes en ces temps d’obscurantisme liés à la crise sanitaire.

Pour le paiement, tout se fait par QR Code. Ensuite, la porte du camion s’ouvre et les clients peuvent prendre leur commande – même si l’on craint que la fraîcheur du produit n’en soit un peu altérée.

Ce n’est pas la première aventure de Neolix et de ses véhicules autonomes. La société avait déjà développé des camions dispensaires de médicaments en Thaïlande. Ces véhicules sans conducteur disposent d’une autonomie de 100 km, avec une batterie pleine, et peuvent atteindre les 50 km/h. En outre, ils sont bien plus petits que des véhicules nécessitant un conducteur.

La société afficherait déjà un chiffre d’affaires de 29 millions de dollars. Neolix a profité de la situation sanitaire toute particulière pour convaincre de nombreuses villes, principalement chinoises, de passer au véhicule autonome. Une rumeur évoque également que Pizza Hut pourrait rejoindre ce marché en proposant ses propres camions.

À voir aussi sur food :