AccueilNews

La bière artisanale Gallia débarque en libre-service dans les supermarchés

Publié le

par Robin Panfili

© Laura Nougarède

La bière, brassée aux portes de Paris, est la première à être proposée en consigne dans la grande distribution en France.

C’est une petite révolution dans le monde brassicole. La bière artisanale Gallia, brassée à Pantin (Seine-Saint-Denis), et Heineken, qui est entré au capital de celle-ci en septembre dernier, viennent de dévoiler un tout nouveau dispositif pour acheter de la bière en vrac et en grande surface. "Une première en France", se félicitent-ils. La phase de test a lieu dans le tout nouveau Monoprix du quartier de Montparnasse et devrait faire son apparition dans une trentaine d’enseignes d’ici six mois.

© Laura Nougarède

Le principe est simple : le client saisit un growler, une bouteille réutilisable originaire des pays anglo-saxons et spécialement conçue pour le transport de bière, et le dépose dans un compartiment hermétique. Une paroi vitrée se verrouille pendant une minute, le temps du remplissage, puis le client récupère sa bouteille et la referme à l’aide d’un bouchon. Une étiquette est collée sur la bouteille avec les informations liées à la bière sélectionnée et un code-barres pour le passage en caisse.

La bière doit être consommée dans les cinq jours et les growlers peuvent être ramenés en magasin une fois vidés. Seuls les growlers (93 centilitres) sont acceptés par la machine. Inutile, donc, de ramener vos propres contenants. Pour l’heure, trois bières artisanales sont proposées à la vente en libre-service : la Pils de Pantin, la Session IPA et la Framboise de Proust.

© Laura Nougarède

Une fois les growlers ramenés en magasin, ils sont confiés à la start-up Lemon Tri qui s’occupe de leur stockage et de leur acheminement. Les bouteilles sont lavées sur leur site de Pantin, à quelques pas de la brasserie Gallia, puis réacheminées en magasin, en même temps que les bières destinées à la vente en machine. "Au final, la bière consommée aura effectué un trajet de moins de 20 km de la brasserie au consommateur", concluent Gallia et Heineken.

À voir aussi sur food :