La cheffe Amandine Chaignot transforme son resto en petit marché de producteurs

Pendant le confinement, Pouliche va prendre une toute nouvelle dimension.

C’est l’une des belles surprises de la rentrée culinaire passée, mais pas que. Pouliche, la table de la cheffe Amandine Chaignot, a décidé de se transformer, durant le confinement lié à l’épidémie de coronavirus, en petit marché de producteurs. Le restaurant, renommé pour l’occasion "Le marché de Pouliche", y propose des fruits et légumes de producteurs locaux, les salaisons et charcuteries de la maison Montalet, les huiles d’olive Kalios, les agrumes de la famille Bachès ou encore les épices de Nomie.

Publicité

Il est également possible de se fournir en "paniers du jour" (15 euros). La cheffe précise par ailleurs que tous les producteurs sont les bienvenus pour y déposer leurs produits. Le marché de Pouliche est ouvert tous les jours (sauf le dimanche) de 10 heures à 14 heures, à condition évidemment de bien respecter les mesures sanitaires et les gestes barrières.

Le marché de Pouliche
11, rue d’Enghien (Paris 10e)

 

Publicité

Par Robin Panfili, publié le 03/04/2020