© Getty Images

La fin de la street-food à Bangkok, c'est pour bientôt ?

La street-food, patrimoine culturel thaïlandais, est menacée de disparition par les politiques locales.

Combien de personnes se rendent, chaque année, en Thaïlande pour profiter des plages, du soleil... et de sa street-food ? Pourtant, les célèbres stands de nourriture installés à même la rue pourraient bien déserter les rues de Bangkok dans un futur proche, au grand dam des touristes et des commerçants locaux.

Comme le rappelle le site The Conversation, la capitale thaïlandaise a amorcé, en 2014, une politique d'interdiction de vente de rue et plus de 40% des commerces alimentaires seraient touchés par cette mesure d'éviction. Conséquence : beaucoup de vendeurs sont aujourd'hui contraints d'occuper illégalement l'espace public en évitant la police.

Publicité

Selon la BBC, c'est tout un pan de la culture locale qui est ainsi vouée à être bafouée. La street-food est aujourd'hui indissociable du paysage thaïlandais, et la chasser des rues de Bangkok reviendrait tout bonnement à effacer une partie du patrimoine de la ville.

Les motivations de ces politiques locales se heurtent toutefois à un paradoxe : s'il s'agit pour elles de moderniser les rues de Bangkok et de les rendre plus accessibles, supprimer tous les commerces ambulants reviendrait à sacrifier l'une des plus grandes attractions touristiques de la capitale. Résultat : la street-food se verrait confinée aux zones les plus fréquentées de la métropole. 

Les autorités ont donc mis en place, en décembre dernier, une politique de piétonnisation des rues qui vise à créer des endroits dédiés aux stands alimentaires. Une mesure qui nuit cependant à l'authenticité de la restauration ambulante locale en la transformant en pur instrument touristique. Reste à savoir si les amateurs de street-food seront encore sensibles à ce charme devenu artificiel.

Publicité

Par Hong-Kyung Kang, publié le 31/01/2020