AccueilNews

La France est triste, les ventes de bonbons Haribo chutent

Publié le

par Julie Morvan

Les sachets de bonbons ne sont pas à la fête pendant la pandémie.

Alors ça, c’est le pompon : l’année dernière, alors qu’ils étaient en plein confinement, les Français ont boudé les Haribo. Et pas qu’un peu, puisque les ventes du célèbre confiseur ont chuté de 7 % en 2020. Une triste façon de célébrer son premier centenaire. Alors on a bien quelques pistes pour essayer de comprendre ce désintérêt soudain.

Comme l’explique le patron de Haribo dans Le Monde, cette baisse surprenante peut être liée à la chute de fréquentation des aéroports et des gares… sans oublier l’abandon des indétrônables boîtes de bonbons que l’on apportait jadis au bureau et aux anniversaires des enfants. Aujourd’hui, on est d’accord qu’il vaut mieux éviter de fouiller à plusieurs dans ces grosses boîtes en plastique à la recherche du fameux Dragibus bleu.

La marque de bonbons allemande a pourtant innové l’année dernière en mettant sur le marché le "baby croco", un mini-crocodile gélifié allégé en sucre, et en proposant un nouvel emballage recyclable plus responsable et respectueux de l’environnement – une première sur le marché de la confiserie. La firme s’était engagée à réduire de 20 % le plastique de ses emballages entre 2018 et 2025. Un nouvel objectif se profile pour le 19 mai prochain et la réouverture des commerces : donner à nouveau l’eau à la bouche aux Français.

Nous en tout cas on est prêt, et on a même déjà classé tous les bonbons Haribo qui existent. Histoire de vous faire gagner du temps la prochaine fois que vous hésiterez entre Croco et Chamallows.

À voir aussi sur food :