AccueilNews

Le vin de la tour Eiffel existe (et il sera mis en bouteille sur place)

Publié le

par Robin Panfili

Vous allez même pouvoir y assister.

On le sait peu, mais il fut un temps où la région parisienne figurait comme l’une des plus grandes régions viticoles de France. Jusqu’à la fin du XIXe siècle, on comptait alors jusqu’à 40 000 hectares de vignes, décimées plus tard par le phylloxéra, un insecte ravageur et sans pitié.

En 2017, le domaine de la Bouche du Roi s’installait sur la "plaine de Versailles" en vue de donner naissance à un cru au cœur des Yvelines et redonner ainsi un coup de fouet au terroir francilien.

© SETE

En 2019, le domaine était choisi par la SETE (Société d’exploitation de la tour Eiffel) pour créer un chai de vinification au premier étage de la tour Eiffel. Après avoir pu suivre de près les différentes étapes de vinification au cours des derniers mois, les visiteurs vont désormais pouvoir vivre pour la première fois la mise en bouteille de la première cuvée du chai de la tour Eiffel, le 24 septembre prochain.

"Un an après linstallation des cuves, nous voici enfin à l’étape tant attendue de la mise en bouteille. Nous sommes heureux de partager ce moment avec nos visiteurs afin de leur faire découvrir un pan de la gastronomie française tout en valorisant la viticulture locale et les circuits courts", dit Patrick Branco-Ruivo, directeur général de la SETE. Pour l’édition 2020, les raisins seront acheminés vers la tour Eiffel le 20 septembre afin de "démarrer un nouveau cycle de vinification".

"La première cuvée du chai de la tour Eiffel est un monocépage élaboré à partir de merlot. La robe est rouge et profonde, le nez dévoile des arômes de fruits frais et de cerises noires couronnés par une note d’épices. En bouche, l’attaque est vive et tendue suivie d’une structure racée, de tannins fins et soyeux. Cet équilibre donne un vin frais et éclatant."

La cuvée du chai de la tour Eiffel sera mise en vente à partir du 24 septembre. D’abord sur le site Internet du domaine de la Bouche du Roi, puis chez différents cavistes. La cuvée n’offrira que 300 bouteilles, vendues au prix de 80 euros.

À voir aussi sur food :