AccueilNews

L’émouvante rencontre entre Pascale, atteinte d’Alzheimer, et le chef Grégory Marchand

Publié le

par Julie Morvan

(© Charlotte Abramow)

Réunis autour d’un savoureux risotto, ils ont redonné vie aux souvenirs culinaires restés enfouis.

"Des fois, j’ai des trucs en tête et puis ça…", confie Pascale en mimant les souvenirs qui lui échappent d’un geste du doigt quittant sa tempe. À 50 ans, elle a appris qu’elle était atteinte de la maladie d’Alzheimer. Mais si sa mémoire lui joue des tours, son palais n’a en revanche jamais oublié les saveurs. En compagnie du chef Grégory Marchand, elle a concocté un risotto printanier ultra-crémeux aux asperges… et retrouvé des sensations qui n’avaient jamais quitté ses papilles. Sur le bout de la langue est une ode touchante aux souvenirs gustatifs, réalisée par France Alzheimer, le Fooding et la Fondation Swiss Life.

La recette d’un plat réussi, c’est d’abord les emplettes et le choix des aliments. Pascale et Grégory se rendent chez le primeur et sélectionnent avec soin les petits pois, les échalotes, l’ail… sans oublier ensuite le parmesan et la ricotta. Vient ensuite le moment de mettre la main à la pâte : direction la cuisine de Frenchie, rue du Nil, dans le 2e arrondissement de Paris.

Vêtus de leurs plus beaux tabliers bleu marine, les deux acolytes commencent par émincer les oignons. "Tu l’as déjà fait, ça ?", demande Grégory à Pascale. Oui, elle le faisait avant. Mais maintenant, elle ne peut plus. "Je vais t’accompagner, tiens." Le chef lui explique alors comment positionner sa main pour couper les échalotes avec précision, lui faisant peu à peu reprendre contact avec les sensations culinaires.

Le duo continue le travail avec entrain, animant la pièce de leurs rires complices. Vient l’étape cruciale de la dégustation, qui dessine un air extatique sur les traits de Pascale. La cuillère dans la bouche, ses yeux pétillent et ses souvenirs semblent revenir à la vie. Un instant culinaire généreux et émouvant, que le doux regard de Charlotte Abramow sublime en toute pudeur.

"Une personne bien accompagnée peut tout réaliser", conclut le court-métrage. En 2020, on estime que plus de 2 millions de personnes sont directement concernées par la maladie d’Alzheimer en France. Si elle apparaît le plus souvent après l’âge de 65 ans, elle touche 33 000 personnes de moins de 60 ans. La perte de mémoire (amnésie) est le symptôme le plus courant, mais cette maladie cognitive évolutive atteint aussi la capacité à communiquer (aphasie), la réalisation de tâches de la vie quotidienne (apraxie) et la reconnaissance de l’environnement (agnosie).

À voir aussi sur food :