AccueilNews

Les jetons dans les chariots de Carrefour, c’est fini

Publié le

par Konbini Food

La fin d’une époque.

La galère de la pièce de 1 euro qui traîne pour attraper un chariot avant de faire ses courses, c’est fini. Carrefour vient d’annoncer qu’elle allait supprimer les monnayeurs sur ses chariots. Une petite révolution dans le monde de la distribution et des supermarchés, "qui avait déployé ses systèmes de sécurité dans les années 1990 afin de limiter les vols et encourager les clients à remettre le chariot en place une fois les courses faites", rapporte BFM TV.

Le système était devenu trop contraignant pour les clients, selon les différentes études et enquêtes menées par Carrefour auprès de ses clients. "La suppression des chariots à jetons était étonnamment une des premières requêtes des clients. Avec le Covid, les clients ont davantage payé avec la carte et ont moins de monnaie sur eux", confie le groupe.

Révolution

Depuis quelques mois, Carrefour avait déjà expérimenté le fait de proposer des chariots en libre-service, comme c’était le cas auparavant. Aujourd’hui, plus de 200 enseignes auraient déjà entrepris la suppression des monnayeurs sur leurs chariots.

Pour lutter contre les vols – un chariot coûterait en moyenne 130 euros –, Carrefour planche sur un système d’antivol qui permet de bloquer les roues du chariot lorsque celui-ci s’éloigne trop d’un périmètre prédéfini.

Et pour éviter que les chariots ne soient déposés n’importe où sur les parkings, les salariés seront amenés à effectuer des rondes pour les remettre à leur emplacement dédié. "Nous n’avons pas un personnel dédié à ça, ce sont les salariés du magasin qui le font à tour de rôle", ajoute Carrefour auprès de la chaîne.

À voir aussi sur food :