AccueilNews

L’histoire de l’homme qui a testé les 211 places de parking de son supermarché préféré

Publié le

par Ana Corderot

© Capture d’écran Google Maps Sainsbury’s de Bromley

Pendant près de six ans, il a tenu une feuille de calcul pour savoir quelle place est la meilleure.

C’est de manière assez naturelle que Gareth Wild – directeur d’une maison de production anglaise – s’est lancé le défi de se garer à chaque place de parking de sa supérette de quartier. Six ans après, voilà qu’il a atteint son objectif. Étrange passe-temps me direz-vous. Néanmoins, pour le Britannique – originaire de Bromley dans le sud-est de Londres –, ce projet s’apparente à une véritable étude de marché (enfin, de parking).

En effet, pendant toutes ces années, Wild a conservé et tenu un fichier dans lequel il a répertorié chaque emplacement par le biais de codes couleurs. Baptisé "Magnum Opus" (synonyme de "masterpiece", "chef-d'œuvre"), ce document lui a permis de délimiter méticuleusement les spots du parking de son supermarché préféré, à privilégier ou à éviter. C’est d’ailleurs ce qu’il explique sur son compte Twitter, duquel il a détaillé toutes les phases son projet.

"Au cours des six dernières années, j’ai gardé une feuille de calcul répertoriant toutes les places de stationnement que j’ai utilisées au supermarché local, dans le but de me garer sur toutes. Cette semaine, j’ai terminé mon œuvre majeure."

"J’habite à Bromley et je fais quasiment toujours mes courses au même Sainsbury’s, dans le centre-ville, voici une vue satellite de leur parking. C’est un excellent parking, car vous pouvez toujours obtenir une place puisqu’il est très bien aménagé. Sans nul doute, il fait partie de mon top 5 des parkings de Bromley."

À l’aide d’une image satellite, il a par exemple inscrit les lieux de retour pour les chariots, les zones d’accès facile pour les personnes handicapées ou les endroits dédiés aux motos. En somme, il a pratiquement créé une carte de pèlerinage à l’attention des habitants de Bromley.

"Pour me permettre d’identifier facilement dans quel espace je me garais, j’ai attribué à chaque 'bloc' une lettre et dans chaque bloc, des numéros de baie que je notais sur mon téléphone, puis que j’ajoutais à ma superbe feuille de calcul".

"Afin d’embellir la présentation, j’ai donné un peu d’éclat supplémentaire à la feuille de calcul, mais au fond voilà à quoi ressemblent six ans de monotonie."

Et oui, six ans, ça en fait des années à sillonner un seul et même endroit. Seulement, grâce à cela, Gareth a dégoté le saint Graal des places de parking. Si d’aventure, vous vous retrouvez à faire vos courses au Sainsbury’s de Bromley, vous saurez dorénavant où vous garer.

À voir aussi sur food :