AccueilNews

L’histoire derrière le "sandwich le plus triste du monde"

Publié le

par Nina Iseni

© Twitter/@lizzienugent

Un en-cas au bacon, servi dans un avion, qui pose quelques questions.

Soyons honnêtes, ça nous est à tous déjà arrivé d’être franchement dépité face à un repas servi dans l’avion. Alors imaginez la déception de cette passagère d’un vol Ryanair lorsqu’on lui a apporté un sandwich au bacon… presque sans aucune tranche de bacon.

Rapidement surnommé "le sandwich au bacon le plus triste du monde" par les internautes, la photo du casse-croûte est devenue virale après que son auteur Liz Nugent l’a partagée sur Twitter la semaine dernière. Le tweet a été supprimé depuis, mais Liz y déplorait l’état de l’en-cas :

"Ma copine Aimee a payé 5,50 euros pour ce 'sandwich au bacon'. Je me demande encore si on peut le considérer comme tel."

Sur la photo accompagnant le tweet, on aperçoit deux minuscules tranches de bacon posées sur un grand bout de pain, et pas une goutte de sauce pour accompagner le triste repas. L’image est tellement aberrante qu’elle en devient presque drôle.

Étonnamment, il semblerait que la fameuse Aimee ait pris la situation avec humour. En réponse à un des commentaires sous le tweet original, elle explique :

"Le vol a été très agréable et le personnel de cabine était super. J’ai juste trouvé le sandwich assez comique et légèrement cher. Je l’ai quand même mangé."

Quoi qu’il en soit, le tweet a pas mal fait réagir sur les réseaux sociaux. Un utilisateur complètement sidéré commente : "Ça ne peut pas être réel." "Ça doit être l’option pauvre en calorie", ironise une autre utilisatrice. "Quelqu’un déteste vraiment son boulot", ajoute un troisième internaute.

Face au bad buzz, le fournisseur de la compagnie aérienne n’a pas tardé à présenter ses excuses à la jeune femme.

"Nous sommes désolés et nous présentons nos excuses à votre amie pour cette expérience décevante. Nous nous efforçons d’offrir des produits qui répondent aux normes exigeantes de notre client Ryanair."

Ce n’est pas la première fois qu’une affaire de ce genre se produit. En 2019, un Britannique avait vécu une histoire étrangement similaire, comme le rapporte la rédaction de LAD Bible sur son site. En tout cas, le mythique sandwich du Fyre Festival a de la compétition…

À voir aussi sur food :