AccueilNews

L’histoire du bandit pincé à cause d’un croc dans une saucisse

Publié le

par Ana Corderot

© Getty Images

Un petit creux peut vous trahir.

L’histoire qui va suivre concerne une saucisse, mais pas n’importe laquelle : la saucisse de la discorde. En mars 2012, dans la ville de Gevelsberg, en Allemagne, un homme entre par effraction dans cinq maisons pour y dérober des bijoux et divers documents liés aux véhicules. Seulement, alors qu’il se trouve dans l’une des maisons, il se sert dans le frigo des résidents et s’empare d’un petit bout de saucisse (de type knack). Il faut croire que voler donne faim.

Ce qui devait arriver arriva. La police retrouve ce morceau esseulé avec, bien évidemment, l’ADN du voleur. Ces informations sont téléchargées dans une base de données ADN mais, après maintes recherches, il n’y a aucune correspondance et le voleur n’est jamais attrapé. Jusqu’à ce que…

© Police Authority, district Ennepe-Ruhr-Kreis

Cette semaine, des policiers français ont prélevé l’échantillon ADN d’un suspect et ont obtenu une correspondance avec le voleur à la saucisse. La police allemande en a très vite été informée. Un citoyen albanais âgé de 30 ans a ainsi été identifié.

Toutefois, selon le journal Independent, le délai de prescription étant expiré, l’arrestation est impossible. De fait, l’homme reste à ce jour en liberté et ne sera sûrement par renvoyé de sitôt en Allemagne. Résultat des courses, même s’il n’a pas pu se faire juger, il aurait dû terminer ce qu’il avait commencé et ne jamais laisser traîner ce petit bout. Quand on vous dit qu’il ne faut pas laisser de restes…

À voir aussi sur food :