AccueilNews

L’histoire du homard sauvé de la mort car il était trop "beau"

Publié le

par Konbini Food

© Red Lobster

Baptisé Freckles, le homard a échappé aux casseroles et vivra désormais dans un aquarium pour le restant de ses jours.

Le sort des homards pêchés est, le plus souvent, cruel. Une fois piégés dans un casier, ces derniers – lorsqu’ils ont atteint l’âge adulte – ont en effet peu de chances de retrouver la liberté après coup… sauf s’ils ont le luxe de sortir de l’ordinaire. En juin dernier, un rarissime homard orange avait ainsi échappé aux casseroles du fait de sa rareté et atterri dans l’aquarium local de St. Louis (Massachusetts) pour y être conservé et observé.

Il y a quelques jours, c’est un autre homard qui est parvenu à échapper à la mort. Pourtant, cela s’est joué à peu de choses. Arrivé dans les cuisines d’un Red Lobster, une chaîne de restaurants spécialisée dans les crustacés aux États-Unis, le homard "calico", baptisé "Freckles", a finalement été rescapé. Car si son apparence singulière pourrait faire de lui un paria dans les fonds sous-marins, ces particularités sur la terre ferme font de lui un animal unique en son genre, du fait de sa rareté – on dit qu’il existerait seulement un homard "calico" sur 30 millions dans nos océans.

© Red Lobster

Surpris par la découverte de ce spécimen rarissime, notamment à cause de ses étonnantes taches de rousseur, le personnel du restaurant situé à Manassas, en Virginie, s’est donc décidé à le garder en vie et à en faire don au Virginia Living Museum. Il y endossera son nouveau rôle de coqueluche et finira ses jours que l’on espère longs et paisibles.

Longue vie à toi, Freckles.

À voir aussi sur food :