AccueilNews

Manger une fondue ne serait pas un facteur de propagation du Covid-19

Publié le

par Konbini Food

© Getty Images

Veillez toutefois à respecter les recommandations des autorités sanitaires et organisez votre soirée fondue en petit comité.

Alors que l’épidémie et l’ampleur de la crise sanitaire ont repris de plus belle avec l’arrivée de l’automne, la Switzerland Cheese Marketing (SCM), en charge de la communication et de la promotion des fromages de Suisse, a pris la parole à propos de l’exercice de la fondue :

"Rien ne s’oppose, fondamentalement, au fait de déguster une fondue au fromage dans son environnement habituel. Qu’on soit assis à la même table avec sa famille ou ses amis pour manger un plat quelconque ou une fondue au fromage, le risque de contamination par le Covid-19 est tout aussi faible dans les deux cas."

Après avoir épluché les recommandations et conclusions des experts de l’Autorité européenne de sécurité des aliments, de l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires, de l’Office fédéral de la santé publique de Suisse et de l’Agroscope, la SCM en est arrivée à la conclusion que "le risque de contracter le Covid-19 en dégustant une fondue avec d’autres convives est négligeable" et que "jusqu’à présent, aucun élément n’indique que les aliments puissent être une source d’infection et aucune transmission du SARS-CoV-2 via des aliments n’a été attestée".

Par ailleurs, "il n’existe pas non plus de preuves concluantes de la transmission du virus par contact avec des objets contaminés, une fourchette à fondue, par exemple", assure l’organisme. En revanche, la Switzerland Cheese Marketing prévient que "les personnes présentant des symptômes de maladie ne doivent pas participer à une soirée fondue" et qu’il est fortement recommandé d’organiser une soirée fondue "en petit comité". Alors, partager une fondue, pourquoi pas, mais à condition de le faire avec beaucoup de vigilance. 

À voir aussi sur food :