AccueilNews

Les oliviers européens sont (toujours) en proie à une terrible maladie

Publié le

par Hong-Kyung Kang

© Getty Images

C'est tout une économie traditionnelle qui est menacée.

Les végétaux ne sont pas épargnés par les maladies. En effet, comme le rapporte Food & Wine, des milliers d’oliviers de Grèce, d’Italie et d’Espagne sont ravagés par une bactérie meurtrière appelée xylella fastidiosa. La bactérie a été détectée pour la première fois en Italie, il y a maintenant sept ans. Selon la virologue Maria Saponari, c’est un pathogène qui aime les environnements chauds et qui se développe donc particulièrement bien dans les régions où l’on cultive des oliviers, en se répandant par les insectes.

La maladie ainsi provoquée étouffe la plante et la prive de ses apports en eau, causant ainsi sa mort. Si elle n’est pas endiguée, l’épidémie pourrait mettre en danger tout une économie traditionnelle et provoquer une perte de plus de 20 millions d’euros aux trois pays qui sont touchés, dans les cinquante ans à venir.

L’Italie, la principale concernée, a donc pris des mesures : tous les oliviers situés dans le périmètre de 100 mètres d’un arbre infecté sont arrachés. Cependant, comme ces mesures sont coûteuses et insuffisantes, des chercheurs de l’Agricultural Research and Agricultural Economics Analysis (CREA) cherchent en ce moment à développer un acide spécial, qui permettrait d’enlever les oliviers des zones fréquentées par les insectes qui transportent la bactérie.

On espère donc que les recherches seront concluantes, car on n’a vraiment pas besoin d’une autre épidémie en ce moment, quelle que soit sa nature.

À voir aussi sur food :