AccueilNews

On a classé (objectivement) tout ce qui peut s’étaler à l’apéro

Publié le

par Ana Corderot

(© Konbini food)

"APÉROOO !"

Avec le retour du printemps et des journées rallongées, l’heure de l’apéro a bel et bien sonné. Même si nous sommes encore confinés, rien ne nous empêche de se faire un plaisir en solo ou à deux, après une journée des plus éprouvantes. Puisque oui, toutes les raisons sont bonnes pour tremper des chips triangles dans du guacamole, ou des gressins dans du houmous au tahini. Si pour vous l’apéro c’est également le moment où toute bienséance à table est prescrite et où il est tout simplement impossible de s’arrêter une fois commencé, ce classement vous est dédié.

Pour composer celui-ci, les rois de l’apéro – ou "apéroteurs" – de la rédaction ont pu voter en faisant preuve de bon goût. On s’excuse par avance pour celles et ceux qui auraient une passion saugrenue pour la mousse de canard, visiblement le terroir, ça vous gagne.

#12. Mousse de canard

On est désolé, mais les tartines de mousse de canard en plein cagnard à l’heure de l’apéro, ça ne fait pas bon ménage. Réservez ça pour les réveillons de Noël.

#11. Aïoli

Si ce n’est pas vraiment la joie en ce moment, dîtes-vous qu’il y a pire sur terre, comme l’aïoli par exemple. Après en avoir mangé, vous pouvez être sûr de garder une haleine bien chargée toute la journée (voire jusqu’au lendemain).

#10. Crème d’artichaut

Non, vous ne nous aurez pas sur celle-là. Si en temps normal l’artichaut n’est pas ragoûtant, vous pouvez toujours le changer en crème, il ne le sera pas plus alléchant pour autant.

#9. Tarama

(© Konbini food)

Le tarama, cette tartinade souvent un peu trop rose bonbon en version industrielle. C’est par contre un mets délicieux en version maison.

#8. Tapenade

Et bien non, malheureusement, la tapenade ne fait pas l’unanimité auprès de nos votants. Néanmoins, pour les Sudistes, c’est un mets sacro-saint.

#7. Caviar d’aubergines

Qu’on se le dise, ce que l’on qualifie de "caviar" est en réalité un écrasé d’aubergines, souvent un brin gluant. Bien réalisé, il est délicieux avec ses notes fumées.

#6. Rillettes du Mans

(© Konbini food)

L’engouement autour des rillettes reste encore assez incompris. Pourtant, on touche au divin avec des cornichons et du pain frais.

#5. Poivronade

Poivronade ou crème de poivrons sous son autre appellation, cette préparation génère encore quelques tensions. Sous ses airs de produit rouge pétard industriel se cache en fait une petite crème douce qui sent bon les soirées d’été.

#4. Thon / St-Moret

Difficile de faire plus simple à préparer. Un pot de cream cheese, une boîte de thon à l’huile, du poivre, du sel, de la ciboulette pour les esthètes et le tour est joué. Pratique pour les plus flemmards.

#3. Tzatziki

(© Konbini food)

Ah… tzatziki quand tu nous tiens. Parsemé de menthe et de jus de citron bien frais, le tzatziki mérite sa place sur le podium.

#2. Guacamole

(© Konbini food)

via GIPHY

D’accord, il s’agirait de réduire notre consommation d’avocats, mais il faut avouer qu’un apéro sans guacamole n’est pas un apéro digne de ce nom.

#1. Houmous

(© Konbini food)

La rédaction a parlé : le houmous s’octroie la pole position, et c’est mérité. Si le classique au tahini reste un must have de l’apéro, l’alternative à la betterave a tout de même réussi à séduire quelques aficionados de la première heure. Tout ira bien, tant que le houmous coulera à flots.

À lire : On a classé (objectivement) tous les fromages de gros bébés

À voir aussi sur food :