AccueilNews

On a testé la collab' italo-japonaise mêlant arancinis et onigiris

Publié le

par Robin Panfili

© Domenico’s x Onigiriz

Un aller express pour la Sicile et le Japon.

La Sicile et le Japon ont beau être séparés de milliers de kilomètres, il est une chose que les deux îles ont en commun : la manière de sublimer le riz en petites boulettes – les arancinis d’un côté et les onigiris de l’autre. Ce savoir-faire (presque) identique a ainsi donné des idées à Domenico’s, un restaurant sicilien de la capitale. "On voulait créer quelque chose de nouveau. Chez Domenico’s, on essaie en permanence de se renouveler et travailler des recettes traditionnelles italiennes de manière plus moderne", expliquent Bastien et Antoine, les patrons.

© Domenico’s x Onigiriz

Le bouche-à-oreille dans le quartier lui apprend l’existence, à quelque pas de chez eux, d’un restaurant spécialisé dans les onigiris, le snack japonais par excellence préparé à partir de riz : Onigiriz. "On a décidé d’y aller, de goûter leurs produits et ça nous est apparu comme une évidence, ajoutent-ils. Le principe de leurs onigiris était fortement semblable à nos arancinis de Sicile. Tout ce travail autour du riz et des différentes façons de le farcir et de le travailler afin de créer une expérience nouvelle à chaque bouchée, ça nous parlait beaucoup. On a donc décidé de leur proposer de bosser ensemble."

Pour cette collaboration éphémère, prévue du 24 septembre au 17 octobre, les recettes sont directement inspirées de leurs best-sellers respectifs. Il n’aura fallu que quelques journées – assez chargées – de tests pour parfaire les techniques et finaliser le tout. "Il a fallu repenser toutes les méthodes que nous utilisions jusqu’à présent. Les cuissons pour des onigiris ou des arancinis ne sont pas du tout les mêmes", souligne le duo. Les deux restaurants ont alors testé la résistance de leurs ingrédients fétiches avec une autre méthode de cuisson. "Si cela ne fonctionnait pas, on essayait de trouver une parade, ou alors on remplaçait l’ingrédient."

© Domenico’s x Onigiriz

© Domenico’s x Onigiriz

Les équipes de deux établissements sont finalement parvenues à tomber d’accord sur trois recettes chacun. D’un côté des arancinis aux saveurs japonaises, servis chez Domenico’s, à partir de poitrine de porc à la bière stout japonaise, de calamar piquant et pâte de piment gochujang ou de mijoté de poivrons et aubergines au miso. De l’autre, des onigiris à l’italienne, servis chez Onigiriz, au ragù de chair à saucisse au fenouil, tomates San Marzano et fromage fumé, d’escalope de poulet panée façon karaage et mayonnaise maison au pesto, ou encore au thon aux agrumes et basilic frais. Un sans-faute.

© Domenico’s x Onigiriz

Les arancinis "japonisés" sont disponibles chez Domenico’s et les onigiris à l’italienne chez Onigiriz en vente sur place, à emporter ou sur les plateformes de livraison.

Onigiriz – 6 place Estienne-d'Orves (9e)
Domenico’s – 8 rue Saint Lazare (9e)

À voir aussi sur food :