AccueilNews

On a testé le fameux raclette bowl Picard pour que vous n’ayez pas à le faire

Publié le

par Konbini Food

© Konbini food

Cinq minutes au micro-ondes peuvent-elles nous envoyer dans les Alpes ?

Manger une raclette dans un bol ? On n’est pas contre sur le principe ; on imagine tous un jour de faiblesse et de solitude où notre côté sombre pourrait entrevoir la lumière dans ce genre de bidule à passer au micro-ondes. Mais si notre respect est fort pour Picard, qui nous a sauvé la mise plus d’une fois au bureau ou un soir de flemme, quid de ce bol de raclette promu par des grands 4 par 3 dans le métro parisien ?

© Konbini food

Dès l’unboxing, l’enthousiasme redescend : la charcuterie a l’air un peu triste, et les pommes de terre découpées en petits morceaux ne font pas plus envie que ça. Bon, voyons tout de même ce que ça donne après la cuisson. D’un côté, on laisse la charcuterie décongeler quelques minutes, et de l’autre, on met au micro-ondes le bol garni de patates et de fromage pendant cinq minutes. L’odeur de raclette est là, on se dit que ça pourrait peut-être le faire.

© Konbini food

On assemble le bol, et c’est l’heure de passer à table. Si on savait déjà qu’il manquerait les copains et les copines, la chaleur de la raclonette et le verre de vin blanc, on essaie de se dire que ce n’est pas si mal visuellement, pour un déjeuner au bureau payé 5,95 euros. Du réconfort ? Un peu, mais bien triste. On a tenté et on n’y reviendra pas : à votre prochaine envie de raclette, attendez le week-end et lâchez votre meilleur SMS "raclette" à vos cheese friends préférés.

À voir aussi sur food :