AccueilNews

Oreo cache la recette de ses biscuits dans un bunker en prévision de l'apocalypse

Publié le

par Axel Savoye

©Oreo

Parce qu'on est en 2020 et qu'on n'est jamais trop prudent.

Ce n’est pas une blague. L’idée était sûrement de transmettre le secret des biscuits Oreo aux civilisations futures si la nôtre venait à disparaître subitement, ce qui aurait pu se produire le 2 novembre. "2018 VP1", un astéroïde qui a frôlé notre planète, est à l’origine de cette initiative, car la Nasa avait annoncé qu’il y avait une petite chance que le gros caillou s’écrase sur Terre. 0,41 % de chances, plus précisément. Comme quoi, la fin du monde ne se joue pas à grand-chose. En matière de coup marketing, Nabisco, le propriétaire de la marque, vient de passer maître.

Inspiré de la réserve mondiale de semences du Svalbard, qui préserve 930 000 graines de variétés différentes afin de protéger l’héritage botanique de notre planète, la réserve mondiale d’Oreo contient quant à elle des rations d’urgence enfermées dans des coffrets résistants. À l’intérieur de ces coffrets, on trouve des tubes de lait en poudre qu’il faudra mélanger avec de la neige pour le liquéfier, ainsi que des paquets de biscuits enveloppés dans du mylar pouvant résister à des températures allant de -60 °C à 150 °C et imperméable aux réactions chimiques, à la moisissure et à l’air. Pratique. Et pour être sûr que les célèbres biscuits à la crème survivent avec les générations futures, la recette secrète y a également été entreposée.

© Oreo via Twitter

Si l’envie de voir ce bunker vous prend, prenez votre doudoune et de quoi vous protéger des ours blancs, parce qu’il se trouve également à Svalbard, un archipel à mi-chemin entre la Norvège et le pôle Nord. Nabisco n’a d’ailleurs pas oublié de communiquer ses coordonnées exactes : 78° 08' 58.1" N, 16° 01' 59.7" E. De cette manière, les inconditionnels des biscuits noir et blanc pourront toujours y passer la fin du monde ou y bâtir une société meilleure.

À voir aussi sur food :