AccueilNews

Oui, les bouteilles de vin consignées font (enfin) leur grand retour

Publié le

par Robin Panfili

© Oé

Une start-up lyonnaise a relancé ce modèle vertueux, et c'est une bonne nouvelle.

Depuis quelques années, le retour de la consigne en verre vit une seconde jeunesse, et c’est une très bonne nouvelle. En adoptant des pratiques zéro déchet, les habitudes de consommation évoluent et ne cessent de se développer. Dernier projet en date : Oé, une start-up lyonnaise spécialisée dans le vin biologique, sans pesticide et végan, qui a décidé de réintroduire la consigne de bouteilles de vin. Une première (ou presque) dans l’univers du vin.

"Cela fait plusieurs mois que nous réfléchissons à ce projet de consigne et aujourd’hui nous sommes heureux qu’il se concrétise. On ne le sait pas toujours, mais réemployer une bouteille au lieu de la recycler permet d’économiser 33 % d’eau par rapport à une nouvelle bouteille fabriquée, de réduire de 76 % l’énergie dépensée et de produire 79 % de gaz à effet de serre en moins", dit Thomas Lemasle, cofondateur de Oé.

Le principe est simple : les vins Oé sont vendus par l’intermédiaire d’un réseau d’épicerie, restaurants et cavistes ; le consommateur boit son vin, le dépose dans un point de collecte ; les bouteilles sont rapatriées vers un centre de lavage et sont remplies à nouveau. Et ainsi de suite.

Mise à jour : l'initiative Oé a été rendue possible grâce au travail de Rebooteille, une entreprise lyonnaise qui travaille au retour de la consigne de bouteille depuis près de deux ans désormais.

À voir aussi sur food :