© Itsuo Kobayashi

Pendant 30 ans, ce chef japonais a dessiné tout ce qu'il mangeait dans un carnet

Mieux que tous les comptes Instagram réunis.

Si certains parviennent à garder tous leurs souvenirs en mémoire, d’autres ont besoin de les coucher sur papier pour en garder une trace. Itsuo Kobayashi, chef spécialisé dans les nouilles soba, semble plutôt adepte de cette seconde option. Depuis maintenant 32 ans, ce dernier compile, écrit et dessine tout ce qu’il mange afin de ne jamais oublier ses repas une fois l’assiette terminée.

© Itsuo Kobayashi

Publicité

Itsuo Kobayashi a commencé à tenir des carnets à l’adolescence, dans son lit. Mais c’est à partir de la vingtaine qu’il s’est mis en tête de commencer le premier de son millier de dessins, rapporte le site Messy Nessy Chic.

"Dans sa chambre à la maison, en plus de son matériel de dessin, son lit est entouré de coquillages et de pattes de crabe, des fruits de mer qu’il a mangés, ainsi que de baguettes jetables, de condiments inutilisés que l’on vous donne dans les emballages de repas à emporter."

À côté de chaque dessin ou collage, on retrouve l’esthétique du plat, la liste des ingrédients qui le compose, son prix et, surtout, la sensation qu’il a ressenti lors de la dégustation. Pour plonger dans son carnet et explorer ces mémoires culinaires, c’est par ici.

Publicité

© Itsuo Kobayashi

© Itsuo Kobayashi

© Itsuo Kobayashi

Publicité

© Itsuo Kobayashi

À lire aussi : Avant Instagram, on tenait des petits carnets pour se souvenir de ses repas

Par Robin Panfili, publié le 15/04/2020