AccueilNews

Pourquoi l’installation d’une statue de calamar géant au Japon fait polémique

Publié le

par Robin Panfili

© FNN

La ville de Noto a puisé dans le fonds d’urgence Covid-19 pour construire cette statue et dynamiser le tourisme.

Au départ, cela partait d’un bon sentiment. Pour dynamiser le tourisme et l’afflux de visiteurs après de longs mois de crise sanitaire, la ville japonaise de Noto a décidé de voir les choses en grand. Pourquoi ne pas ériger une immense statue représentant un calamar, en plein cœur de la ville, afin de célébrer le spécimen très largement présent dans les eaux locales ?

Dans un premier temps, l’idée de la municipalité a été soutenue par les autorités locales. Après tout, ce gigantesque calamar avait tout pour susciter la curiosité des touristes. Le problème, c’est que la ville de Noto a puisé dans les fonds d’urgence alloués par le gouvernement japonais à la lutte contre la pandémie de Covid-19.

Si rien n’obligeait la municipalité à utiliser cet argent – estimé à 6,1 millions d’euros – pour des infrastructures spécifiques, notamment en lien avec les hôpitaux et la santé publique, le choix de prélever une partie pour l’installation d’une telle statue a été relativement mal perçu par de nombreux habitants, rapporte le Guardian. D’autant que la reprise du tourisme n’est pas une priorité : le Japon s’est de nouveau déclaré en état d’urgence sanitaire à la fin du mois d’avril après une reprise de l’épidémie sur l’archipel, ajoute BFMTV.

À voir aussi sur food :