AccueilNews

Pourquoi Taïwan demande à ses habitants d’arrêter de changer leur nom en "Saumon"

Publié le

par Robin Panfili

© Getty Images

Une opération commerciale incitait les clients à changer leur nom en échange de sushis gratuits.

Après avoir réfléchi à modifier ses passeports actuels en ajoutant un bubble tea sur leur couverture, Taïwan fait à nouveau parler de soi après l’émergence d’une étonnante polémique. Le gouvernement, en la personne de Chen Tsung-yen, vice-ministre de l’Intérieur, a enjoint les habitants de l’île-État d’arrêter de changer leur nom de famille en "Saumon".

La faute à une opération commerciale lancée par la chaîne de restauration Akindo Sushiro, consistant à offrir un repas gratuit à chaque client détenant le mot guiyu ("saumon") dans son patronyme. Ceux qui se présentaient dans l’une des enseignes de la chaîne avec un prénom comportant au moins un caractère en commun étaient éligibles, quant à eux, à une réduction de 10 % sur leur addition.

De nombreux Taïwanais n’ont pas hésité longtemps avant d’entreprendre les démarches et changer leur nom de famille, rapporte le Guardian. Il faut dire que la réglementation en vigueur permet à n’importe quel citoyen de changer trois fois de patronyme – et donc de récupérer son ancien nom –, moyennant la somme d’environ deux euros. C’est ainsi que d’étonnants "Prince du saumon" ou "Beau saumon explosif" ont vu le jour, laissant les agents administratifs pantois et sans voix.

"Ce genre de changement de nom fait non seulement perdre du temps, mais il entraîne aussi des formalités administratives inutiles, a regretté le vice-ministre de l’Intérieur taïwanais. J’espère que les gens sauront se montrer plus raisonnables." Près de 200 personnes ont changé de nom pendant cette opération qui, heureusement, n’a duré que deux jours.

À voir aussi sur food :