AccueilNews

Pshhhhhht : les Anglais face à une pénurie de bulles à cause du Brexit

Publié le

par Nina Iseni

(© Getty Images)

C’est vraiment pas de bulles.

Après les pommes de terre et le gin, un nouveau rebondissement culinaire dans la série du Brexit vient semer la panique chez nos voisins d’outre-Manche. L’association britannique des boissons gazeuses (British Soft Drinks Association) a annoncé qu’il ne restait que quelques jours de réserve de dioxyde de carbone. Et à cause du Brexit, il est actuellement impossible d’en importer de l’Union européenne, rapporte la rédaction de l’Independent.ie.

Dans l’industrie agroalimentaire, le dioxyde de carbone (CO2) est principalement utilisé pour créer des bulles dans les sodas, mais également dans la bière et dans le cidre, deux boissons dont les Britanniques sont plus que friands.

Cette presque-pénurie s’explique par la fermeture d’une usine de dioxyde de carbone en Grande-Bretagne, mais également par le fait que les usines européennes privilégient les exports de CO2 vers les pays de l’Union. Des discussions et des négociations entre le gouvernement et les industriels britanniques sont en cours pour rouvrir certaines usines. Mais en attendant, la menace de pénurie est réelle.

Au-delà des boissons gazeuses, le manque de CO2 pourrait toucher de nombreux secteurs de l’agroalimentaire comme la production de volaille, de porc et de produits de boulangerie. "Nous sommes à deux semaines de voir de réels impacts sur les rayons des supermarchés", confie Nick Allen, membre de l’association des transformateurs de viande britannique (British Meat Processors Association), à Sky News.

À voir aussi sur food :